DISSIBLOG

30 novembre 2019

Portrait d'une crapule

Résultat de recherche d'images pour "delevoy caricature"À quelques jours d’une mobilisation sociale, cette sortie risque d’électriser un peu plus le climat général. (…) Vendredi matin, au cours d’un échange avec 80 jeunes à Créteil, au siège de la Fédération nationale de handball, le haut-commissaire aux Retraites, Jean-Paul Delevoye, qui était accompagné du secrétaire d’État à la Jeunesse Gabriel Attal, a fait entendre sa différence sur la politique migratoire. «Je suis très frappé par la réaction des peuples européens, puisque la démographie européenne et son vieillissement font que si on veut garder le même nombre d’actifs dans la machine économique (…), il faudra 50 millions de population “étrangère” pour équilibrer la population active en 2050, en Europe», a expliqué l’ancien président du Conseil économique social et environnemental

source


1) une chose est de relancer la démographie, une autre est d'assurer le financement des retraites: encore faudrait il pour cela que le marché du travail fasse des futurs arrivants de véritables actifs et donc des cotisants
2) or justement les 50 millions de population "étrangère" censés équilibrer la population active en 2050 sont à 80 % des allocataires et non des cotisants. Ils ne vont donc en aucune façon participer au sauvetage des retraites à venir, mais bien au contraire précipiter leur ruine
3) si on veut rétablir le renouvellement démographique en occident, il conviendrait plutôt de relancer une politique familiale. Or LREM et ses affidés dont Delevoy est l'archétype ont tout fait et continuent de tout faire pour dégoûter les français de faire des enfants

Cette crapule sait parfaitement tout celà mais il ose continuer à distribuer son catéchisme migratoire. Véritable provocation à quelques jours d'un mouvement social majeur (et à hauts risques assumés ? ...) sur les retraites justement

Posté par dissidence à 13:00 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire