DISSIBLOG

27 janvier 2020

Retraites: un président de Caisse accuse

Dr Thierry Lardenois, président de la CARMF (Caisse autonome de retraite des médecins français) :


 

« Aujourd'hui, la CARMF dispose de 7 milliards d'euros de réserves. Nous allons d'abord devoir prélever 2,4 milliards pour payer les droits acquis des médecins. Pour le solde restant, soit 4,6 milliards, qui va gérer les réserves  ? Pas la CARMF en tout cas puisqu'elle va disparaître le lendemain de l'adoption de la réforme ! Elle sera mise en liquidation et ne pourra plus rien gérer. Tout est déjà programmé, orchestré. Rappelez-vous. Si on n'avait pas crié au loup, le recouvrement des cotisations aurait déjà été directement transféré aux URSSAF.

Nous sommes face à une réforme politique, écrite dans les ministères depuis longtemps. C'est un projet collectiviste avec une caisse unique gérée par l'État. Nous deviendrons le seul pays socialiste d'Europe avec un régime unique de retraite. À chaque fois que l’État s’occupe de nos affaires, il le fait plus mal pour deux fois plus cher.»

source


Bizarrement, et contrairement à leurs homologues avocats libéraux, on entend très peu, voire pas du tout les syndicats de médecins sur ce sujet. Faut dire qu'ils ont tous appelé à voter Macreux en 2017 ...

 

Posté par dissidence à 15:04 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire