DISSIBLOG

14 février 2020

République de branleurs

Résultat de recherche d'images pour "griveaux caricature"Au propre comme au figuré.


On apprend que Benjamin Griveaux, roquet LREM pressenti pour la mairie de Paris s'est fait poisser par un indélicat en pleine masturbation adultérine postée sur le net. Le pôvre de s'indigner de l'atteinte à la vie privée de à son honneur d'époux et de père de famille bafoué. Père de quoi ? Ces petits marquis poudrés de la LBGTocratie nous ventent (et nous imposent ...) l'abolition des stéréotypes du "genre", le mariage pour touzes, la GPA PMA, la promotion des moeurs dépravés, bref la grande partouze libérale libertaire, et dés qu'ils se font poisser dans leurs secrets d'alcôve, invoquent l'atteinte à la vie privée et familiale ? Ben quoi, en quoi la petite branlette exhibitionnée sur le net du petit Griveaux lui pose t elle problème ? N'est ce pas le must de la "raie publique en marche" de s'autoriser (et d'imposer aux autres ... ) tout et n'importe quoi, et surtout les moeurs les plus dissolus ? Cette petite branlette du meilleur jus ne devrait elle pas tout au contraire être l'étendard flamboyant de cette révolution sociétale "Arc-en-ciel": jouir sans entrave, en tous lieux et avec tout le monde ?! Au lieu de quoi notre pucelle effarouchée vient nous ressortir le couplet du bon père de famille offensé dans son honneur. Encore un peu, il va nous vendre le modèle de la bonne famille tradi: un père une mère, des enfants resexués selon les canons de dame Nature ! Et pourquoi pas un mariage à l'église et des baptêmes en bleu et rose tant qu'on y est ? Tartuffes !!!

L'auteur indélicat de la mise en ligne de cette vidéo a décidément raison dans la justification politique de cette indélicatesse

«[Benjamin Griveaux] est quelqu'un qui s'appuie en permanence sur les valeurs familiales, qui dit qu'il veut être le maire des familles et cite toujours en exemple sa femme et ses enfants», déclarait-il. «Mais il fait tout le contraire. Ça ne me dérange pas que les gens aient la sexualité qu'ils veulent, ils peuvent même baiser des animaux, pas de problème, mais ils doivent être honnêtes. Mais lui il veut être le chef de la ville et il ment aux électeurs. Je vis désormais en France, je suis Parisien, c'est important pour moi.»

Eh oui c'est sun scoop: politique et soiétalisme ne font pas bon ménage ...

Posté par dissidence à 15:44 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire