DISSIBLOG

28 février 2020

Pandémie Coronavirus, suivi en direct

Résultat de recherche d'images pour "alerte info virus"

  • Transports: le gouvernement "se prépare à toute éventualité" Si la France devait passer en phase 3, alors il serait donc possible d'envisager des restrictions sur les transports, en fonction de la géographie ou en priorisant certaines lignes. "La phase 3 est une phase dite épidémique où le virus circule. Le traitement repose sur les mesures de gestions sanitaires", explique Jean-Baptiste Djebbari. "Mais nous nous préparons toujours dans le monde des transports à toute éventualité. Des restrictions de transports pourraient être envisagées, dans la version la plus maximaliste des plans de continuité", conclut-il.  

    "Il y a aussi des mesures d'équipement", poursuit le secrétaire d'État, affirmant que la SNCF dispose de stocks de masques et de gels hydroalcooliques. "Et puis ce qu’on appelle des plans de continuité : on prépare la phase épidémique si elle arrive. Cela permettrait dans une version un peu maximaliste de procéder à des restrictions".

  • Le coronavirus a infecté 130 personnes en France depuis fin janvier, soit 30 de plus que samedi, a annoncé dimanche le ministère de la santé lors d’un point presse.

    La France compte « 130 cas confirmés, 12 guéris, 2 décédés. 116 sont hospitalisés pour des raisons d’isolement et neuf sont en situation clinique grave », a déclaré Jérôme Salomon, directeur général de la santé.

    Douze régions ont rapporté des cas, trois d’entre elles en ont plus de 10: l’Ile-de-France, l’Auvergne Rhône-Alpes et les Hauts-de-France. La Guadeloupe en a rapporté pour la première fois, a-t-il rappelé.

    Sur les 130 cas confirmés, 72 font partie « d’une chaîne de transmission ou d’un cluster (un foyer de cas groupés, NDLR), 35 reviennent de zones à l’étranger où circule le virus, 23 récents sont en cours d’investigation, 7 ont été détectés par le test systématique » sur les personnes présentant un syndrome de détresse respiratoire aiguë.

    Les deux plus gros foyers de cas groupés se trouvent toujours dans l’Oise et à La Balme en Haute-Savoie, où des mesures strictes (rassemblements interdits, habitants priés de limiter leurs déplacements, etc.) sont appliquées depuis samedi pour éviter la propagation du virus.

    « Nous faisons tout pour freiner l’évolution, ralentir la propagation du virus, protéger les zones qui ne sont pas touchées ou peu touchées, réduire les contacts et les mélanges de population de ces zones », a assuré Jérôme Salomon.

    Depuis samedi, l’Hexagone a franchi le seuil symbolique des 100 cas depuis la fin du mois de janvier, devenant le deuxième foyer du coronavirus en Europe après l’Italie (1.694 cas).

    19h36: Après le maire de La-Balme-de-Sillingy, François Daviet, c'est Bruno Fortier, maire de Crépy-en-Valois, qui annonce à son tour être porteur du #Coronavirus. Il était en attente des résultats et était confiné à son domicile.

 

Posté par dissidence à 09:18 - International - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire