Interrogé au sujet d'une possible arrivée de l'épidémie de coronavirus en Ile-de-France, l'urgentiste Patrick Pelloux a confié son inquiétude à France Bleu Paris. La municipalité parisienne affirme, quant à elle, «être préparée».

«Ce qui est inquiétant, c'est que l'épidémie est en train de se répandre beaucoup plus vite que ce que l'on pensait», a ainsi expliqué le médecin urgentiste au micro de France Bleu Paris, sans cacher ses craintes. «Si jamais nous avions ne serait-ce qu'un seul foyer en Ile-de-France, cela aurait évidemment des conséquences assez difficiles à vivre pour les Franciliens», a-t-il ajouté.

Une inquiétude partagée par la municipalité parisienne, qui doit rencontrer les acteurs de la santé et de la prévention, avec une équipe de l'AP-HP, ce mardi 25 février, afin d'évoquer le dispositif à mettre en place en cas d'épidémie. Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la mairie de Paris, s'est quant à lui voulu rassurant, attestant que la ville de Paris était «prête» à faire face à une éventuelle épidémie de coronavirus.