DISSIBLOG

18 juin 2018

Habemus proditorem: la confession d'une catholique

En tant que catholique anciennement pratiquante, je suis extrêmement choquée, pour ne pas dire plus, par l’attitude irresponsable, dhimmie, islamophile, opposée à l’intérêt de ses ouailles, opposée à l’intérêt de l’Eglise qui ainsi se saborde, opposée même à la ligne réaliste et sage du catéchisme catholique (article 2241), du pape François. [...]  L’injonction de l’Evangile « rendre à César ce qui est à César », qui incite à ne pas mélanger le politique et le religieux, reste à l’évidence lettre morte pour ce pape... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 juin 2018

Mensonge républicain: les Croisades n'étaient pas ce que l'EducNaz enseigne

Les Croisades furent une action de défense de l'Europe contre l'invasion musulmane Dans La Mémoire assiégée, Robin Terrasse, rappelle aux Européens qu'ils sont des survivants, en racontant leur Histoire. Les générations d'après mai 68, jusqu'aux années 2010, ont vécu ce qu'on peut appeler une révolution mémorielle : c'est-à-dire un bouleversement massif des connaissances historiques transmises aux citoyens. Ces connaissances, terriblement partielles, favorisent un récit de l'Histoire axé prioritairement sur les exactions... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 juin 2018

L'avenir, le "populisme patrimonial"

Europhile assumé, Dominique Reynié est aussi le directeur général de la Fondation pour l’innovation politique, dont les travaux sont toujours utiles pour les analystes de la vie politique française et continentale. Ce qu’il appelle le « populisme patrimonial » prenant une nouvelle dimension en Europe à la suite de l’entrée de la Ligue dans le nouveau gouvernement italien, nous avons tenu à recueillir ses impressions. Que vous inspirent les derniers mois en Italie ? Matteo Salvini a-t-il pris la main sur la coalition ?... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juin 2018

Livré PAR LES AUTORITÉS britanniques aux islamo barbares pour avoir dénoncé ceci:

Tommy Robinson a été transféré mardi soir 12 juin de la prison de Hull, relativement sûre pour lui, à celle de Leicester, prison de haute sécurité, donc de gens purgeant une lourde peine, dont pas mal de musulmans. La prison comporte 21 % de musulmans, mais l’aile dans laquelle ils ont enfermé Tommy en comporte 71 %, comme le confirmait l’excellent journaliste Paul Watson ! Sachant qu’un musulman lourdement condamné n’a rien à perdre, et tout à gagner pour avoir été celui qui aura eu la peau du fameux islamophobe Tommy Robinson, le... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 juin 2018

Chialeries médiatiques: c'est reparti !

Impossible d'y échapper: sur toutes les ondes, dans tous les journaux s'étalent les tribulations de l'Aquarius et les affres de ces pauvres migrants secourus par l'alter ego de l'exodus (pas moins ! notez l'amalgame ...) Et bien sûr à grand renfort de chialeries médiatiques, haro sur les ignobles fascistes italiens accusés de non secours à migrants en danger, et donc de crime contre l'humaité, pas moins. Extraits: Migrants de l'"Aquarius" : la position de l'Italie est "à vomir" (Gabriel Attal, LREM) Migrants : l’Italie... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 juin 2018

Boris Johnson voudrait que May fasse du Trump

Le chef de la diplomatie britannique, l'eurosceptique Boris Johnson, a évoqué un "effondrement" du Brexit et clamé son admiration pour les méthodes musclées du président américain Donald Trump, selon des propos tenus lors d'un dîner privé et rapportés par le site BuzzFeed News.   Boris Johnson, habitué des sorties intempestives, a affirmé que la Première ministre Theresa May allait "entrer dans une phase où nous serons beaucoup plus combatifs avec Bruxelles", dans ces propos enregistrés mercredi lors d'un dîner organisé... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 juin 2018

Vive le « Populisme »

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a défendu mardi avec ardeur la politique « populiste » qu’il entend désormais mener : lutte contre le « business » de l’immigration, relance de la croissance et ouverture avec la Russie.   « Si populisme signifie être capable d’écouter les besoins des personnes, alors nous le revendiquons », a-t-il affirmé, après avoir pris vendredi la tête du premier gouvernement populiste dans un pays fondateur de l’Union européenne. […] Giuseppe Conte a sans surprise confirmé les objectifs... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 juin 2018

La LICRA licratisée

Fondée en 1927 pour exécuter les basses-œuvres de la police politique stalinienne, la LICRA en a toujours gardé le culte de la délation, de la mise au pilori, de la traque des « mal-pensants ». A tel point que, tel le NKVD auquel appartenait sa première « juste cause », la LICRA se croit au-dessus des lois. Et de temps, en temps, car il y a une justice même ici-bas, ça lui retombe sur le museau. C’est ce qui vient de lui arriver le 28 mai ... ... en Suisse.
Posté par dissidence à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 juin 2018

Le match Italie/U€, suite

L'actualité italienne devient des plus intéressantes (en attendant de devenir instructive ...) Acte 1: es eurocrates sont finalement convenus de laisser les populistes "gouverner" la péninsule ces derniers ne lâchent rien, prônant même une "remigration" totalement incompatible avec l'appartenance de l'Italie à l'U€ Qui va céder en premier ? A noter que la déclaration de Salvi a été faite en meeting: on attend les vraies premières décisions du nouveau ministre de l'intérieur ...Et pendant ce temps le gouvernement de l'ombre... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juin 2018

Europe du sud: le jeu de massacre continue

Le chef du gouvernement conservateur espagnol Mariano Rajoy, au pouvoir depuis 6 ans, a été renversé par une motion de censure ce vendredi matin.   C'est une première depuis le rétablissement de la démocratie. Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy a été renversé, vendredi, par une motion de censure. Les trois précédentes, en 1980, 1987 et 2017, avaient échoué. Dès jeudi soir, le sort du gouvernement Rajoy était scellé. Le socialiste Pedro Sanchez réussissait à s'assurer assez de voix pour l'adoption de la motion de... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,