DISSIBLOG

01 juin 2018

Europe du sud: le jeu de massacre continue

Le chef du gouvernement conservateur espagnol Mariano Rajoy, au pouvoir depuis 6 ans, a été renversé par une motion de censure ce vendredi matin.   C'est une première depuis le rétablissement de la démocratie. Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy a été renversé, vendredi, par une motion de censure. Les trois précédentes, en 1980, 1987 et 2017, avaient échoué. Dès jeudi soir, le sort du gouvernement Rajoy était scellé. Le socialiste Pedro Sanchez réussissait à s'assurer assez de voix pour l'adoption de la motion de... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juin 2018

Revirement des européistes en Italie

Le Président Sergio Mattarella valide à nouveau Giuseppe Conte comme Premier Ministre et nomme : – Luigi Di Maio (Mouvement 5 Etoiles) Ministre Développement Economique – Matteo Salvini (Ligue, parti anti-immigration) Ministre de l’Intérieur – Paolo Savona (eurosceptique) Ministre des Affaires Européennes Un eurpsceptique comme Ministre des Affaires Européennes, voilà qui promet ...
Posté par dissidence à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 mai 2018

L'U€RSS confrontée à sa glasnost

L’Union européenne creuse sa tombe. De la même manière que la glasnost avait précipité la chute de l’Union soviétique, la libération de la parole des peuples ébranle la citadelle bruxelloise. La pression exercée par l’UE sur le président italien, Sergio Mattarella, pour qu’il s’oppose au gouvernement choisi par les populistes vainqueurs des élections législatives a toutes les caractéristiques d’un coup de force. Le déni de la démocratie est flagrant, d’autant que Mattarella avait été désigné par l’ancienne majorité du parti démocrate,... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 mai 2018

« On va apprendre à voter aux ploucs » !

Oettinger n'a fait que traduire la véritable conception démocratique des eurocrates. Et si regret il y a de leur part, c'est  que cette conception ait été exposée de façon un peu trop voyante. Pourtant avant lui Lemaire n'avait rien dit d'autre à sa façon: Le scénario de la crise italienne avait été écrit et orchestré avant le résultat attendu des élections: il fallait par tous les moyens empêcher l'arrivée au pouvoir des populistes. Quitte à décrédibiliser définitivement les institutions italiennes ... et l'U€ elle même !... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 mai 2018

Crise italienne : quelques éléments de réflexion

Mais à quoi joue donc l'U€ ? L'incertitude italienne est loin d'être levée : pour Carlo Cottarelli former un gouvernement est "une mission déjà promise à l'échec" (Le Monde). Ce partisan de l'austérité budgétaire n'a aucune chance d'obtenir une majorité de la part de parlementaires élus sur une promesse rigoureusement inverse (cherchez l'erreur ...). Le scénario désormais : expédier les affaires courantes, jusqu'à de nouvelles législatives annoncées après l'été, voire en 2019 (!). La grande question est ... celle que pose Marco Guili... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 mai 2018

L'U€: quand l'union vire au bordel

ItalEXIT ou ItaloCRASH ? Lundi 28 mai, un nouveau premier ministre a été nommé par le président italien et chargé de former un gouvernement. A-t-il une chance de sortir l'Italie de la crise dans laquelle elle s'enfonce ? C'est très, très peu probable.Il s'agit d'un technocrate, Carlo Cotarelli, un ancien du Fonds monétaire international, partisan de l'Europe et de l'Union monétaire, alors que les élections législatives récentes ont donné le plus de voix aux partis dits "populistes" qui souhaitent une politique opposée à... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 mai 2018

Du théâtre à l'italienne à la guerre de sécession

En refusant de nommer l'eurosceptique Savona ministre de l'économie, le président Matarella bloque la formation du gouvernement de M. Conte, qui démissionne. Va-t-on vers une destitution ou de nouvelles élections ? Le théâtre politique italien suggère qu'il n'y a d'autre porte de sortie de l'Euro qu'une guerre de Sécession. Avez-vous essayé de sortir un bernard-l'hermite de la coquille qu'il occupe ? Vous m'en direz des nouvelles. Eh bien, Matarella, c'est pareil. Il est là, dans les ors et les recoins d'un Quirinal qu'il sait par... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mai 2018

L'U€ prend le pouvoir en Italie !!!

Coup d'état européiste en Italie : refusant à la coalition issue des urnes la possibilité d'appquer son programme, le président italien nomme comme chef de gouvernement un techno du FMI ! Autant dire que c'est l'U€ qui gouverne désormais directement la péninsule Les premières réactions ne se sont pas fait attendre ! Coup de force inacceptable contre la démocratie en #Italie. En refusant de nommer M. #Savona pour saboter un gouvernement élu par le peuple, les chiens de garde du système bafouent le vote des Italiens ! Soutenons... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 mai 2018

De la lutte des classes à la lutte des castes

Posté par dissidence à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 avril 2018

Un rocker s'en prend au politiquement correct

Dans un entretien accordé à un journal musical en ligne ce 17 avril, Morrissey, l'ex-chanteur du groupe britannique The Smiths dresse un portrait au vitriol de Londres et du rapport qu'entretiennent les Britanniques avec la délinquance des minorités.  Evoquant le sujet des attaques à l'acide qui défraient régulièrement la chronique dans la capitale britannique, il explique en outre : «Londres est au deuxième rang après le Bangladesh au niveau du nombre d’attaques à l’acide. Toutes les attaques proviennent d’individus... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :