DISSIBLOG

05 décembre 2018

Tribunaux : les gilets jaunes de la France d’en bas traînés plus bas que terre…

La République et les valeurs éponymes allant avec ne plaisantent pas avec l’ordre du même nom. Seulement voilà, comme dans les contrats d’assurance, il y a toujours les petites lignes, en bas de page, qu’on néglige de lire. C’est un tort. Car dans ce « pacte républicain », il y a les uns qui en « sont » et les autres qui n’en « sont pas ». Les premiers ? Ceux qui violent la loi « républicaine » en aidant des immigrés clandestins à franchir les frontières, au mépris de ces fameuses lois « républicaines ». Les seconds ? Ceux qui... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2018

Quand on vote pour n'importe qui, n'importe comment, on récolte n'importe quoi.

"J'ai la haine contre cet homme et pourtant j'ai voté pour lui." Sur les barrages, au-delà des revendications, le rejet de la personne d'Emmanuel Macron est devenu l'un des moteurs de la contestation des "gilets jaunes". >> la suite
Posté par dissidence à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2018

Dette publique de la France ... et la vôtre !

Posté par dissidence à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2018

Gilets jaunes et enfumage politico-syndical

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a invité "les gilets jaunes raisonnables" à ne pas se rassembler à Paris samedi, et a promis d'accroître la mobilisation des forces de l'ordre en France. Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger a appelé de son côté le gouvernement à mettre en place "une vaste réforme fiscale", estimant que "la mère des batailles, c'est la question de la justice fiscale". Tous les grands syndicats de salariés nationaux ont décidé se réunir jeudi.La suspension de taxes annoncée mardi rebat les... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 décembre 2018

Crise des GJ:

Après La République En Marche, La Dictature En Marche ? Après les Gilets jaunes, bientôt les tracteurs de la FNSEA dans la rue Premier ministre sur un siege éjectable ? Le gouvernement annonce un moratoire (*) de 6 mois sur les taxes sur les carburants (*) moratoire de six mois sur la hausse de la taxe carbone, un gel des tarifs du gaz et de l'électricité cet hiver et aucun durcissement du contrôle technique automobile avant l'été.  Avant même qu'elle soit annoncée, cette mesure apparait déja dépassée Des "gilets jaunes"... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 décembre 2018

Risque de coup d' État

Toute tentaive de démission/dissolution/démission n'aboutirait à rien en l'état eu égard au morcellement de l'offre politique hexagonale Surtout aucune solution n'est possible tant que le pouvoir poltique en France est inféodé à l'U€
Posté par dissidence à 13:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
05 décembre 2018

La descente aux enfers de "Jupiter"

Posté par dissidence à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 décembre 2018

La police va exploser: le témoignage d'un commandant de police

La bureaucratie en question: pourquoi la police ne vous protège plus et pourquoi les poliers se suicident. Edifiant.
Posté par dissidence à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 décembre 2018

Les retraités ponctionnés pour les immigrés

Nos lecteurs retraités seront sans doute ravis d’apprendre que la nouvelle loi de finances prévoit qu’une partie de l’argent dont l’État vient de les priver à raison à la fois de la hausse de la CSG et du quasi-gel (+ 0,30% par an) de leurs pensions jusqu’à fin 2020 va immédiatement servir à revaloriser les prestations servies aux demandeurs d’asile qui, elles, après avoir été tout récemment substantiellement majorées sous la pression du Conseil d’État, demeurent intégralement indexées (+1,60%) sur l’inflation. Cette discrimination... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 décembre 2018

Macron a déja perdu. Et gros !

L'exécutif en plein branle-bas de combat. Emmanuel Macron a décidé de reporter sa visite en Serbie qui était prévue les 5 et 6 décembre. Édouard Philippe a consulté toute la journée et le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a été rappelé de Bruxelles hier après-midi pour une réunion urgente à l'Élysée. Ça y est, le gouvernement a pris la mesure de l'urgence ?On dirait que le message est passé. Non, parce que ça devenait surréaliste de voir un président maintenir son agenda international, alors qu’il y a le feu à la... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,