DISSIBLOG

11 avril 2017

L'Art Contemporain ... "En marche" !

Décoiffant, drôle, subversif: à voir absolument ! ... Extraits: Le rêve du capitalisme, c'est de fabriquer de la valeur sans fabriquer de la richesse, c'est de fabriquer de l'argent en éliminant l'idée même de travail, c'est à dire nous, en se passant de nous. A noter en passant (18'30) une excellente définition de la "démocratie participative" Pour le reste, c'est exactement du Macron avant l'heure ...
Posté par dissidence à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 juin 2015

Devant ou derrière, le sociétalisme se résume à un trou

C'est un énorme de machin, long de plusieurs dizaines de mètres. Cela ressemble à un gigantesque entonnoir. Un sonotone à l'ancienne. Un shofar (si on est juif). Pour les réac ça ne ressemble à rien. Mais l'artiste, Anish Kapoor, qui a conçu la chose et qui s'y connaît en féminité, l'a baptisée "Le vagin de la reine" ! Le château de Versailles et les jardins qui l'entourent sont, à ma connaissance, classés monuments historiques. Donc sous la tutelle bienveillante et attentive de la Ministre de la Culture. A l'heure qu'il est Fleur... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mai 2015

A quoi sert l'UNESCO ? suite ...

22/05/2015: Pourquoi rien ne sera fait pour sauver Palmyre L’État islamique s’est entièrement emparé de Palmyre ce jeudi. Hadrien Desuin, ancien élève de l’École spéciale militaire de St-Cyr puis de l’École des officiers de la Gendarmerie nationale, dénonce l’inaction de la coalition qui préfère sacrifier la cité antique plutôt que d’apporter son concours à Bachar al-Assad.   Parce qu’on préfère sacrifier un pan entier de notre civilisation plutôt que de donner une victoire à Bachar, rien ne sera fait pour sauver... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mars 2015

Art contemporain ou dégénéré ?

Jugez vous même: cette œuvre, exposée lors de « La Bestia i el Sobira » (« la bête et le souverain ») censée rassembler les œuvres d’une trentaine d’artistes internationaux autour de la question de la souveraineté et ses rapports de force. est une sculpture avec le roi d’Espagne, Juan Carlos, à quatre pattes sur un tapis de casques nazis, vomissant un bouquet de bleuets, sodomisé par la féministe et syndicaliste bolivienne Domitila Barrios de Chúngara, elle même sodomisée par un chien-loup. Oeuvre d'art ? Ce... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 13:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :