DISSIBLOG

22 mars 2019

Affaire Benalla: suite(s) ...

Selon médiapart ce matin, « L’actuel principal garde du corps d’Emmanuel Macron est un proche d’Alexandre Benalla, dont il a poussé au recrutement à l’Élysée dans des conditions dérogatoires. L’homme en question, Christian Guédon, est aussi, d’après son C.V. consulté par Mediapart, un spécialiste dans les « domaines [...] de l’effraction et de l’infiltration », ainsi que « des techniques d’ouverture discrètes des serrures de bâtiments et véhicules » à des fins judiciaires. »
Posté par dissidence à 09:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 mars 2019

Comment Macron instrumentalise la Justice

Liberté d'expression: Pourquoi le parquet se déconsidère en requérant un procès pour la publication par Marine Le Pen de photos d’exactions de l’Etat islamique Avec Régis de CastelnauAtlantico : Selon les informations du Parisien, Marine Le Pen devrait être renvoyée devant un tribunal pour avoir publié, au cours de l'année 2015, des photos à caractère violent issues des actions de l'Etat Islamique sur Twitter, à la suite d’une comparaison faite entre le RN et Daech lors d'une interview de Gilles Kepel par Jean-Jacques Bourdin le 16... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 12:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mars 2019

« Diversité » versus Gilets Jaunes, suite ...

Posté par dissidence à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 mars 2019

Les dérapages de la garde des Sceaux

La tradition confère au ministre de la Justice le titre de Garde des Sceaux. Symboliquement, cette appellation souligne la situation particulière de ce ministre, qui doit faire preuve d’une grande prudence et d’une certaine réserve dans ses actes et ses propos. Le garde des Sceaux est, au sein du gouvernement, le gardien du droit, celui qui doit le plus veiller au respect des textes, et notamment de la Constitution. Il n’y a pas de troisième pouvoir en France, mais une autorité judiciaire : celle-ci est soumise au pouvoir exécutif à... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 février 2019

Justice de Caste

Posté par dissidence à 11:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
29 janvier 2019

Mis en garde à vue pour avoir voulu faire appliquier la loi

Le parquet de Gap a confirmé à l’AFP que plusieurs membres du groupuscule ont effectivement été placés en garde à vue en lien avec les opérations menées au col de l’Échelle près de Briançon, sans plus de détail. Au printemps dernier, des militants identitaires avaient multiplié les démonstration d’hostilité aux migrants, participant au contrôle de la frontière aux côtés des forces de l’ordre, sous la bannière de « Defend Europe« , mouvement qui a déjà fait parler de lui en Méditerranée. Ils s’étaient notamment félicités... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 14:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
26 janvier 2019

Au moment où le peuple exige la démocratie directe, le gouvernement s'apprête à le virer des cours de justice !

Le gouvernement prévoit d’expérimenter des cours criminelles départementales à la place des cours d’assises. Dans ces nouveaux tribunaux, il n’y aurait plus de jurés populaires, mais uniquement des juges.   C’est l’un des points de contestation de la réforme judiciaire en cours. Le gouvernement, dans certains cas, veut remplacer les actuelles cours d’assises par des cours criminelles départementales. Dès que la nouvelle loi sur la Justice sera définitivement votée (vers le 13 février), il veut expérimenter ces nouveaux... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 11:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2019

Justice politique

Posté par dissidence à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 décembre 2018

Justice politique, suite.

Il faut se pincer pour lire les attendus de la cour de cassation annulant le procès fait au rapeur Saïdou pour propos racistes et condamné pour celà  à ... 1 euro de dommages et intérêts ! Accrochez vous, c'est du lourd:   Les magistrats ont notamment estimé que les propos poursuivis, «pour outranciers, injustes ou vulgaires qu’ils puissent être regardés, entendent dénoncer le racisme prêté à la société française, qu’elle aurait hérité de son passé colonialiste, et s’inscrivent à ce titre dans le contexte d’un débat... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 décembre 2018

Tribunaux : les gilets jaunes de la France d’en bas traînés plus bas que terre…

La République et les valeurs éponymes allant avec ne plaisantent pas avec l’ordre du même nom. Seulement voilà, comme dans les contrats d’assurance, il y a toujours les petites lignes, en bas de page, qu’on néglige de lire. C’est un tort. Car dans ce « pacte républicain », il y a les uns qui en « sont » et les autres qui n’en « sont pas ». Les premiers ? Ceux qui violent la loi « républicaine » en aidant des immigrés clandestins à franchir les frontières, au mépris de ces fameuses lois « républicaines ». Les seconds ? Ceux qui... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :