DISSIBLOG

18 janvier 2018

Les reniements de Macron

Posté par dissidence à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 décembre 2017

Six mois de 'Com': Rapport d'étape

Posté par dissidence à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 décembre 2017

La République « en même temps »

Et si c'était Marine Le Pen qui écrivait la feuille de route de "En Marche" ? Le Monde s'en étrangle: Macron fait (presque ...) du Le Pen !! Au fil des jours, la « ligne Macron » devient plus nette et dessine une politique migratoire d’une rudesse sans précédent. Vendredi 15 décembre, en fin de journée, une réunion interministérielle sur le projet de loi immigration, qui arrivera en discussion au printemps 2018, a révélé que les tenants de la ligne dure avaient la main. La même philosophie prévalant déjà sur le terrain et dans... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 décembre 2017

Les bouffons de la raie publique

Lu dans la presse enchainéeL'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault affirme que "passer outre le référendum" favorable à la construction de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes serait "un déni de démocratie", dans une interview au Journal du Dimanche du 10 décembre.Alors que le gouvernement doit prendre d'ici la fin de l'année une décision au sujet de cet aéroport controversé, prévu près de Nantes, Jean-Marc Ayrault affirme que si cette décision était de ne pas le construire, "cela voudrait dire que... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 décembre 2017

Les escrologistes vous prennent pour des cons

Nos confrères de Caradisiac ont suivi Anne Hidalgo, grande pourfendeuse de la voiture, dans ses déplacements. Edifiant !
Posté par dissidence à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 décembre 2017

Les dessous de l'opération « Macron »

"[...] « Je crois qu’Emmanuel Macron a tout à fait le talent pour être présidentiable un jour. » Celui qui a prononcé cette phrase, c’est Jacques Attali, un homme de réseaux qui ne cesse de traîner dans les hautes sphères du pouvoir depuis qu’il a conseillé François Mitterrand. Quand a-t-il dit cela ? En août 2014. A l’époque, Macron venait tout juste de prendre les rênes du ministère de l’Economie. Voilà une belle anticipation d’initié, qui voyait ce qui se tramait en arrière-salle : une recomposition du paysage politique français. ... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 décembre 2017

Bienvenue dans le monde d'après

Adaptez vous, il est déja trop tard ...
Posté par dissidence à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 décembre 2017

Quand les insulaires votent "local"

La Corse En Marche ... vers l'indépendance ? La liste Pè a Corsica (Pour la Corse), qui rassemble les autonomistes de Gilles Simeoni et des indépendantistes de Jean-Guy Talamoni, est arrivée largement en tête du premier tour des élections territoriales en Corse, dimanche 3 décembre, avec 45,36 % des voix. De quoi envisager sereinement le second tour des élections qui apparaissaient comme un vrai test – presque un référendum – sur la volonté des Corses de rompre  en partie avec la France. L’accord passé entre... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 décembre 2017

En Marche dans le mur

Grand moment de solitude, ce matin, pour le député En Marche et porte-parole du mouvement (!) Hervé Berville. Interrogé par Jean-Jacques Bourdin, le parlementaire a été incapable de dire ce qu'était la prime de Noël, distribué par l'Etat aux personnes les plus fragiles, et a cru que le journaliste pensait que les députés avaient une prime de Noël... Pathétique >>   Quiproquo et moment de flottement lorsque @JJBourdin_RMC demande à @HerveBerville si la prime de Noël sera reconduite #BourdinDirect... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 novembre 2017

Front National : la démocratie toujours pas à l'ordre du jour ...

Militant depuis plus de trente ans, l’élu régional des Hauts-de Seine et conseiller municipal de la ville de Lille, Eric Dillies souhaite se présenter en tant que candidat à la présidence du Front National face à Marine Le Pen lors du prochain congrès de mars 2018. Il l’a fait savoir le 20 octobre dernier mais n’avait pas encore réuni les parrainages de 20 secrétaires départementaux nécessaires à la validation de sa candidature. Cette aspiration ne semble pas plaire à Marine Le Pen, actuelle présidente du Front National, qui refuse... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,