DISSIBLOG

21 avril 2014

Et si le PS ne votait pas la confiance ?

« Je sais les attentes, je sais les doutes », avait commenté Manuel Valls, le 16 avril, en présentant son plan pour réduire les dépenses publiques de 50 milliards d'euros entre 2015 et 2017. Probablement ne mesurait-il pas encore l'ampleur des doutes dans les rangs de sa majorité.Le Parti socialiste, après la débâcle des élections municipales, le remaniement précipité à tous les étages du pouvoir et la désastreuse affaire Aquilino Morelle, est à bout de nerfs. Nul, aujourd'hui, n'est en mesure de garantir que le programme de... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 avril 2014

Pourquoi (et comment) le PS a perdu le vote "muzz"

Entretien avec Gilles Kepel. Le chercheur a rencontré une centaine des 400 candidats issus de l'immigration maghrébine aux élections législatives de 2012. Pourquoi et comment sont-ils entrés en politique ?  Vous publiez "Passion française", une enquête à Marseille et à Roubaix sur les candidats issus de l'immigration maghrébine aux élections législatives de 2012. Pourquoi et comment avez-vous procédé ? - Au lendemain des législatives, en regardant la liste des candidats, j'ai remarqué près de 400 noms à consonance arabe... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 avril 2014

De Manuel "Gaze" à Manuel "Rase"

«La clé de voûte de la stratégie de Manuel Valls était de laisser filer la dette pour éviter toute réforme courageuse. Devant le refus très ferme de Bruxelles, il a été obligé d’improviser en catastrophe une déclaration pour tenter de donner des gages de sérieux et de crédibilité sur sa politique» Ce tomahawk de Copé à destination de Valls/Hollande 2 en dit long sur ce qu'il reste de souveraineté à notre pays. Michel Sapin comptait bien renégocier un nouveau calendrier de l"échelonnement de la dette à Bruxelles. Problème, la... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 avril 2014

Hollande et le principe d'incompétence

Il y a longtemps que le crédit politique du président de la République est entamé. Le peuple vient de le lui faire savoir par son vote récent. C'est son crédit moral qui vient aujourd'hui de prendre un coup sérieux. L'entrée de Harlem Désir au gouvernement est en effet, outre une maladresse politique, un geste d'une incroyable muflerie. Vis-à-vis de la République, du peuple, du Parti socialiste et de l'Europe. C'est beaucoup. Pire que Ubu. Pour se débarrasser des gêneurs, le Père Ubu les envoyait à la trappe. Lui, Hollande, il en... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 06:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 avril 2014

Les nouveaux marqueurs de la "gôche républicaine"

Le président du Sénat espagnol, Pio Garcia-Escudero, a été fraîchement accueilli ce jeudi par certains sénateurs français. Des sénateurs communistes et écologistes ont quitté l'hémicycle, pour protester contre le projet de restreindre le droit à l'avortement.   On ignorait que l'avortement fût une valeur communiste, et encore moins écologique ! étonnez vous après ça  que des militants filent vers le FN ...
Posté par dissidence à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 avril 2014

La République est une idéologie...

La république est une idéologie. N'étant pas fondée sur l'ordre naturel, elle s'écroule de n'avoir d'autre pilier qu'elle-même.Nos illustres aînés du 6 février 1934 en avaient rêvé, Hollande l’a fait : la gueuse craque de toutes parts.Il ne faut pas bouder son plaisir. Voir des gamines des beaux quartiers tenir tête à des hordes de gendarmes mobiles habillés en Robocop est un signe que la peur a changé de camp. Si nos parents étaient effrayés à l’idée même d’être soupçonnés de la moindre illégalité – c’était leur version du sens de... [Lire la suite]
Posté par philiberte à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 avril 2014

Hollande II ou le jeu des chaises musicales UMPS

Paris (AFP) - François Hollande a poursuivi son chamboule-tout mercredi, au lendemain du vote de confiance accordé à Manuel Valls, avec la nomination d'une douzaine de secrétaires d'Etat, un changement majeur à l'Elysée et le départ de Harlem Désir de la tête du PS. Après avoir changé de Premier ministre il y a une semaine et nommé un gouvernement resserré, le chef de l'Etat a remanié mercredi son entourage proche à l'Elysée. La nomination d'une douzaine de secrétaires d'Etat était attendue dans l'après-midi. Dans la matinée, le... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 avril 2014

Un pédalo mal parti

Avec Michel Sapin (Finances), Arnaud Montebourg (Economie) promettait jeudi dernier de former un "tandem de choc" qui "pédale ensemble". Mais pour se rendre à un "déplacement conjoint" lundi en Allemagne, les deux ministres ont fait vélo à part. Ils ont ainsi pris deux avions différents. L'austérité, c'est pour nous, pas pour eux.
Posté par dissidence à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 avril 2014

Essorés aux municipales, ils se disputent déjà les restes !

À peine nommés, les nouveaux ministres du "gouvernement Ayrault bis" se disputent déja les maroquins: Premier couac pour le gouvernement Valls. A peine le remaniement a-t-il été annoncé que les ministères des Affaires étrangères et de l'Économie se disputent déjà le portefeuille du Commerce extérieur, jusqu'alors détenu par Nicole Bricq. 
Posté par dissidence à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 avril 2014

On ne change pas une équipe qui perd

"La formule qui résume le mieux ce remaniement c'est : On ne change pas une équipe qui perd. Il n'y a aucun changement majeur et aucun changement de cap à attendre. Les seuls nouveaux visages, avec beaucoup de guillemets, c'est Ségolène Royal et François Rebsamen, ce qui n'est pas un signe de renouvellement des visages et des idées extrêmement probant, car (Mme Royal) était déjà secrétaire d'État du temps de François Mitterrand. Sur la réorganisation de Bercy, il y a un partage des rôles entre M. Sapin aux Finances et Comptes publics... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :