DISSIBLOG

18 février 2019

GJ: l’insurrection dans l’impasse !?

L’écrivain et blogueur à succès Michel Drac livrera une brillante analyse sur les profonds changements qui secouent la société française. Il évoquera la mutation du paysage politique en cours et à venir, la révolte des Gilets Jaunes qu’il qualifie d’impasse et la peur grandissante des élites.
Posté par dissidence à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 février 2019

Changer l'Europe ? Foutaises ! ...

Posté par dissidence à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 février 2019

L'avenir radieux vu par nos zélites

Laurent Alexandre, fondateur de Doctissimo, chroniqueur dans Le Monde, L'Express s'adressant aux étudiants VIP de Polytechnique: "Le prix de l'heure de travail des gilets jaunes sur le marché mondial va s'effondrer de décennies en décennies et le prix horaires des gens dans cette salle va monter de décennies en décennies."
Posté par dissidence à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 février 2019

Macron devient il parano ?

Même ses courtisants s'en inquiètent : lors d’un échange avec quelques journalistes triés sur le volet, comme dans «l’ancien monde», le président leur a confié ses projets de mise au pas de la presse.   (…) Ce qu’a rapporté le Point, sur les envies présidentielles de mise au pas de la presse est étouffé par la paresse commune. Ces rêveries sont sérieuses; elles font corps avec sa vision du monde, ou du moment. Il faut alors entreprendre ce que le journalisme de petite cour n’a pas accompli. Trier, passer au tamis, ordonner,... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 février 2019

De la monarchie de "papier glacé" au néo fascisme narcissique

Intéressante (et inquiétante en raison de ce qu'elle annonce ...) étude du phénomène l'arnaque "En Marche":
Posté par dissidence à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 janvier 2019

Présidence Macron: les emmerdes ne font que commencer

J’ai cru remarquer depuis quelque temps que notre nouveau président souffrait d’un certain désamour de la part de la population, ce qui n’a surpris que ceux qui ne connaissent pas la capacité éminente de ceux qui sortent de l’ENA et de l’inspection des finances à foutre en l’air une situation parfaitement calme. À l’origine de cette chute de popularité on trouve de la part du président un mépris visible et total pour ce qu’il faut bien appeler le peuple, ce qui semble avoir déclenché un puissant mouvement de fraternisation des... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 13:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
15 janvier 2019

Du Grand débat ... à la Grande débâcle

Le grand débat national promis par Jupiteux bat déjà de l’aile. 70% des Français pensent que la grande concertation nationale, qui doit débuter le 15 janvier, ne sera pas utile au pays, selon un sondage Odoxa pour Le Figaro. Pire 80 % pensent qi'elle ne servira à rien. Et ils sont quasiment autant à continuer de soutenir le mouvement insurrectionnel des gilets jaunes ! Logique: on ne saurait résoudre les problèmes avec ceux qui les ont créés ou qui sont la source même de ces problèmes ...
Posté par dissidence à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 janvier 2019

Alain Duhamel se fait peur ...

Posté par dissidence à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 décembre 2018

Droit dans le mur ! ...

Que les médias officiels le minimisent, par manque de courage voire de liberté, ne change rien aux faits : après l’élection de Hollande, dont le mandat nous a coûté socialement très cher, la France a commis une nouvelle erreur en élisant Macron. Par comparaison, se tromper d’acteur dans un film ne porte préjudice qu’au réalisateur et à son équipe. Dans une entreprise bien gérée, une erreur de recrutement peut se réparer avant qu’il ne soit trop tard, pendant la période d’essai, ou ensuite, en renvoyant la mauvaise recrue, ou en... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 décembre 2018

Emmanuel Macron est mort politiquement

« Il faut sauver le soldat Macron » : tel est le titre de l’édito de L’Obs. Et la nouvelle ligne de défense d’un pouvoir aux abois. Une ligne que vous pouvez suivre jusque sous la plume de Philippe Bilger qui, reconnaissant que le Président ne pourra plus rassembler sur sa politique, devrait en appeler au peuple, façon de Gaulle 68, avec défilé sur les Champs pour sauver la République. Nous n’y sommes pas encore… Mais comparaison n’est pas raison. 2018 n’est pas 68. La situation est bien plus grave, les... [Lire la suite]
Posté par dissidence à 10:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,