DISSIBLOG

10 mars 2012

Islandais, fier d'avoir refusé de renflouer les banques

 « Ce n’est pas à nous de rembourser des investisseurs. »

Originaire de Grindavik (2 500 hab.) en Islande, Karl Johannesson, 43 ans, est installé à Boulogne-sur-Mer depuis 1998. Il raconte la crise qui a secoué son pays en 2008-2009 et l'esprit de résistance qui est né, dans ce pays peu habitué à la contestation populaire. ...

« En Islande, nous sommes fiers d'une chose : d'avoir refusé de renflouer les banques avec l'argent public. Après la faillite de la banque Icesave, des clients anglais et néerlandais ont perdu l'équivalent de 3,9 milliards. Mais comment peut-on demander à 300 000 habitants de rembourser tout cela ? Deux referendums ont été organisés, en mars 2010 et avril 2011, et la réponse a toujours été la même : non ! Et même à 93 % la première fois. Nous estimons que ce n'est pas à nous de rembourser des investisseurs privés. C'est l'inverse de la Grèce, qui laisse payer sa population. »

source

Posté par dissidence à 17:10 - Europe - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire