DISSIBLOG

L'info quotidienne non subventionnée

RADIOTELEVISION
RadioTV Liberté

 

Résultat de recherche d'images pour "tvlibertés"

Posté par dissidence à 11:06 - France - Commentaires [5]
Tags :

17 février 2018

Grand Remplacement: Pourquoi ils trahissent !

Dans une tribune publiée par le Huffington Post, Jean-Christophe Cambadélis a mis en cause Gerard Collomb dans le cadre du projet de loi Asile Immigration qui sera présenté ce 21 février en Conseil des ministres. Eric Verhaeghe, fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio, analyse ses motivations :

Je dirais volontiers qu’il s’agit d’une hypocrisie tout à fait calculée et intéressée. N’oublions jamais les deux casquettes de Cambadélis. Il y a l’ancien premier secrétaire du Parti Socialiste, et il y a surtout l’ancien député d’un arrondissement parisien très fortement marqué par l’immigration et par ce discours de la bienveillance vis-à-vis des réfugiés. Soyons clairs, même: Cambadélis a lourdement perdu la dernière législative du fait d’une coalition des gauches contre lui. Elle lui ont préféré la candidature de Mounir Mahjoubi. Pour Cambadélis, ce discours favorable aux réfugiés a là encore un double sens. Il s’agit de reconquérir des voix ou, en tout cas, de faire entendre sa petite musique, notamment dans la perspective des municipales qui s’annoncent.

Il s’agit aussi de promouvoir une politique de peuplement qui lui a profité pendant des années. On ne mesure pas assez que l’accueil d’immigrés est une bonne façon de changer le tissu électoral. Des arrivées massives d’immigrés font partir progressivement les autochtones et en priorité ceux qui ne votent pas spontanément socialiste. Elles constituent également un réservoir de voix plutôt enclines à voter socialiste dans la durée.

Pour Cambadélis, ce sujet est donc un mets de choix dans la mesure où il peut espérer enfoncer un coin « local » contre son rival En Marche sur ce thème.

Plus généralement, il faut marteler que la majorité socialiste à Paris manie le discours de la bienveillance quant aux réfugiés pour des raisons de calcul bien avant d’avoir des raisons de coeur. L’ouverture aux réfugiés remet en branle l’écosystème d’une victoire qui redevient probable après la déculottée infligée par En Marche. Hidalgo a un intérêt objectif à cliver sur ce thème: c’est la meilleure façon de mettre En Marche en difficulté face à un électorat bobo travaillé au corps quotidiennement par des medias complaisants. C’est aussi l’annonce de nouvelles arrivées qui feront fuir les marcheurs ou les libéraux qui habitent Paris. Sur ce sujet, Hidalgo gagne donc sur tous les tableaux. […]

Est il besoin de rappeler que Terra Nova, la boite à idée du PS, n'a jamais fait mystère de ses intentions en la matière, proposant cyniqment de troquer l'électorat ouvrier (passé au FN ...) contre celui des immigrés, qu'il convient donc de gonfler par l'immigration continue ?

Posté par dissidence à 13:14 - France - Commentaires [0]
Tags : ,

16 février 2018

Agressions "gratuites" ...

Le Figaro annonce 777 agressions "gratuites" par jour...


Résultat de recherche d'images pour "carte france racaille"On peut s'interroger  sur la nature de ces agressions "gratuites"... Si des arabes ou des noirs attaquent un blanc, l'agression est qualifiée de "gratuite", et totalement ignorée par les médias. En revanche, si des blancs attaquent un arabe ou un noir, l'agression est qualifiée de "raciste", et fait la une de l'actualité pendant des mois.

Sur une année, cela donne donc 200,000 agressions racistes anti blancs passées sous silence, contre deux ou trois agressions racistes anti-arabes ou anti-noirs sur lesquelles se nourrissent les subventions des assoces pro-migrants

Mais bon "on" a voté non ?

Posté par dissidence à 17:41 - France - Commentaires [0]
Tags : ,

Confrontation des "droits à"

Aujourd'hui: droits des enfants / droits religieux


Résultat de recherche d'images pour "circoncision humour"Des responsables des communautés juives de plusieurs pays nordiques ont adressé une mise en garde à Reykjavik alors que plusieurs partis se sont associés pour rédiger un texte interdisant la circoncision non-médicale des mineurs.

Un projet prévoyant l'interdiction de la circoncision non-médicale des jeunes garçons âgés de moins de 18 ans agite la vie politique islandaise depuis le début de l'année 2018. Les représentants des communautés juives des pays nordiques s'opposent violemment à l'adoption de ce texte, qui prévoit une peine pouvant atteindre six ans d'emprisonnement, en évoquant même le départ des Juifs installés sur l'île.

De leur côté, les quatre partis politiques qui se sont associés pour élaborer ce texte de loi défendent une mesure destinée à «protéger les enfants», comme le souligne l'un des députés du Parti progressiste, Silja Dögg Gunnarsdottir. Interrogée par Euronews, elle estime que l'Islande garantit le droit à chacun d'exercer sa religion.


Évidemment la secte crie à l'antisémitisme ... Et comme d'habitude les autres sont  bien emmerdés : à votre avis quel droit va l'emporter sur l'autre ?

Posté par dissidence à 10:04 - Europe - Commentaires [0]
Tags : , ,

15 février 2018

Chronique des cinglés

06750b986e79978e88b4b458b758fcc8.jpgUne association de « migrants » demande à la ville de Francfort de changer le nom de deux pharmacies qui s’appellent « pharmacie du Maure ». Car c’est une injure raciste à l’encontre des Africains vivant en Allemagne.

Si les dirigeants de cette association avaient des yeux pour voir, ils constateraient que partout en Allemagne les plus anciennes pharmacies s’appellent « pharmacie du Maure », et cela depuis le XVe siècle (Nuremberg). S’ils avaient quelques neurones, ils se demanderaient pourquoi. Ils découvriraient alors que les « Maures », en Espagne, étaient de grands pharmaciens (et médecins, jusqu'à la cour du roi René), qu’ils ont inventé les pots spécifiques de pharmacie, en faïence (originairement de Damas), qui se sont répandus dans toute l’Europe.

Autrement dit, c’est un hommage aux Maures que d’appeler une pharmacie de ce nom.

Mais c’est trop demander aux idéologues que de regarder la réalité.

source

Posté par dissidence à 15:00 - Europe - Commentaires [0]
Tags :

Médias: LA question qui tue ...

Sans commentaire ...

Posté par dissidence à 13:30 - France - Commentaires [0]
Tags : ,

L'extermination humanitaire

Hier, 13 février 2018, était commémorée la mise à mort de la population civile de Dresde. Comme de nombreuses villes ultérieurement, de Hanoï à Bagdad en passant par Belgrade, nombre de cités "ennemies" furent anéanties par les bombardiers démocratiques, détruisant au nom du monothéisme des droits de l’homme des millions de civils.

>> la suite


ND: Article à l'évidence polémique, et alors ? Force est de constater que ces crimes contre l'humanité (les cibles étaient délibérément civiles ...) n'ont jamais été jugés par quelque juridiction que ce soit, ni tribunal de Nuremberg, ni Tribunal Pénal International ou autre TPY et pour cause: les juges de ces dernières étaient aussi les nouveaux maîtres d'un monde qu'ils avaient vitrifié à leur façon, au nom de la démocratie et des droits de l'homme bien sûr:

Posté par dissidence à 12:44 - International - Commentaires [0]
Tags : ,

Vous avez dit Fake News ?

75 médecins Irlande avortement Fake news sondage bidon

Deux organisations médiatiques irlandaises, le Journal.ie et l’Irish Times viennent d’être pris en flagrant délit de fake news alors qu’ils ont publié en très bonne place les résultats d’un sondage annonçant le soutien de près de 75 % des médecins en Irlande au retrait de l’amendement constitutionnel qui sacralise le respect de la vie dans le pays. Sondage qui après véréfications se révèle totalement bidon ...


Faut il rappeler que le seul mode de consultation citoyen vérifiable est le referendum ? Alors ne répondez plus aux sondages ...

Posté par dissidence à 10:39 - Europe - Commentaires [0]
Tags : ,

Vérité au delà du jourdain, mensonge en deça ?

La population d’Israël doit rester majoritairement juive même au détriment des droits de l’homme.


 Israeli Justice Minister Ayelet Shaked in the Knesset, December 27, 2017.Le ministre Ayelet Shaked a abordé la proposition de loi de l’État-nation, affirmant qu’Israël, en tant qu’État juif, doit administrer des droits civils égaux mais non nationaux.

Le ministre de la Justice, Ayelet Shaked, a déclaré, lundi, que si la barrière de sécurité n’avait pas été érigée il y a quelques années à la frontière égyptienne, « nous verrions ici une sorte de conquête rampante de l’Afrique ».

La barrière a empêché de nombreux demandeurs d’asile venant d’Erythrée ou du Soudan d’entrer dans le pays.

Haaretz


A transmettre aux membres de la secte cosmopolite qui veulent abolir nos propres frontières: nous aussi voulons rester majoritairement chrétiens, même au détriment des droits de l'homme

Posté par dissidence à 10:26 - International - Commentaires [0]
Tags : ,

Bulletin de Radio Courtoisie

Résultat de recherche d'images pour "radio courtoisie"

Les premiers candidats aux bobards d’or sont connus

La 9ème édition de la cérémonie des Bobards d’Or se tiendra le 12 mars prochain. Comme à chaque printemps, seront distingués les journalistes qui ont le mieux désinformé au nom de leur idéologie politiquement correcte. La pré-sélection des bobards en lice nous est déjà dévoilée.

Pour le « Bobard protéine », c’est un trio féminin qui est en concurrence pour la récompense.

10 jours avant son décès, l’anthropologue militante Françoise Héritier relayait la thèse d’une de ses étudiantes. D’après cette étude, les hommes auraient organisé une carence en protéine chez les femmes en les en privant. D’où la différence de taille entre les deux sexes.

Une théorie reprise tout de go par notre trio de candidates au Bobard d’or : Aude Lancelin, Lisa Beaujour et Nora Bouazzouni. Chacune s’appuyant uniquement sur la thèse en question pour unique source.

Fort heureusement, d’autres médias plus consciencieux ont jugé bon de chercher la contradiction.

Solveig Mineo a noté, sur le site Bellica, qu’aucun spécialiste en biologie évolutive n’avait soutenu cette théorie. Tandis que Peggy Sastre de Slate est allée interroger quelques personnalités en la matière. Pour eux, c’est sans appel, cette thèse est peu sérieuse et ridicule.

Cependant, aucun correctif n’a été publié par les désinformatrices et les vidéos de propagande soutenant cette étude, vues de très nombreuses fois, restent en ligne. Dans cette histoire, il est inquiétant de voir des journalistes s’emballer pour une théorie qui flatte leur idéologie, sans jamais vérifier la plausibilité de l’information.

Comment assister à la 9ème cérémonie des Bobards d’Or du 12 mars 2018 ?

La cérémonie aura lieu à 19h30, au théâtre du Gymnase Marie-Bell, 38 boulevard de Bonne Nouvelle, Paris 10e. La billetterie est ouverte et accessible via le site des Bobards d’Or. Vous pouvez aussi rejoindre l’événement sur Facebook créé pour l’occasion. Enfin, vous pourrez bientôt voter pour sélectionner les meilleurs bobards que le public départagera le 12 mars.

Israël et les Etats-Unis de plus en plus agressifs en Syrie

Ces derniers jours, les forces armées syriennes ont été prises pour cible par les forces américaines, à l’est du pays, et par Israël, à l’ouest et au sud. Une situation qui fait craindre une escalade, le conflit syrien étant de plus en plus ouvertement international.

La semaine dernière, les Etats-Unis ont voulu bloquer une avancée syrienne.

Ce sont des tribus sunnites fidèles à la République syrienne qui ont lancé une offensive les 6 et 7 février dernier. Elles voulaient récupérer leur territoire occupé par les soi-disant « Forces démocratiques syriennes », qui sont une force financée par les États-Unis et composée de kurdes indépendantistes et d’anciens djihadistes. Elles voulaient aussi reprendre les installations gazières de Kasham. La « Coalition internationale » dite anti-Daesh a alors pris la défense de leurs alliés, tuant plus d’une centaine de Syriens.

Un acte de guerre qui montre que les Etats-Unis n’ont pas pour principal objectif d’éliminer l’Etat islamique.

Le président turc Erdogan, qui s’y connaît, vient d’ailleurs de demander aux Etats-Unis de tomber le masque. Je le cite : « Vous dites que vous luttez contre Daech. Et combien de membres de Daech avez-vous éliminés ? », fin de citation.

Parallèlement, Israël a tenté de détruire plusieurs cibles militaires syriennes.

Prenant prétexte de la présence d’un drone de reconnaissance présenté comme iranien sur le plateau du Golan, occupé par Israël, l’Etat hébreux a entendu répliquer avec force. L’armée israélienne a déployé plusieurs chasseurs F15 et F16 et tiré de nombreux missiles. Si certains ont bien atteint leur cible, notamment des implantations militaires près de Damas, les Israéliens ont été surpris par la capacité de défense syrienne.

Au moins un F16 a été abattu par la défense anti-aérienne syrienne.

Et d’autres avions semblent avoir été touchés, bien que les autorités israéliennes ne le reconnaissent pas. La situation aurait pu dégénérer, le président Assad étant prêt à répliquer. Mais la Russie serait intervenue pour éviter l’escalade, soulignant que la mise en danger de ses forces en Syrie était une ligne rouge à ne pas franchir par Israël.

BRÈVES DE FRANCE

Théo Luaka pourrait avoir été violé par des trafiquants de drogue

La publication de la vidéo de l’arrestation de Théo Luaka avait déjà donné raison au témoignage des policiers sur l’absence de viol. On apprend dans un procès verbal, rédigé le lendemain du présumé viol, l’existence de pratiques brutales exercées par les trafiquants de drogues dans la cité : ils fouettaient et violaient avec un manche à balai toute personne suspectée d’être un « indic ». Ce PV suggère que Théo aurait pu être violenté par ces trafiquants, thèse qui viendrait innocenter la police et démonter la version du délinquant. Ce procès-verbal, rédigé par un brigadier du commissariat d’Aulnay-sous-Bois a été communiqué à la justice par la police. Selon Marianne, qui a révélé l’information, la justice prend cette information au sérieux.

La phrase du jour est de Nadine Morano

La conseillère politique des Républicains a maintenu ses propos affirmant que la France est un « pays de race blanche ». Patrick Cohen, sur la radio de l’oligarque Lagardère, l’accusait d’avoir « dérapé » lors de ses précédentes déclarations en 2015. Rappelons que ces déclarations lui avaient coûté sa place de tête de liste départementale aux élections régionales. Face au journaliste inquisiteur, elle a cette fois sorti le tome 1958-1962 des Mémoires du général De Gaulle et lui en a recommandé la lecture. Rappelons le passage de ces Mémoires, je cite De Gaulle : « Toutes [les nations qui peuplent l’Europe] étant de même race blanche, de même origine chrétienne, de même manière de vivre, liées entre elles depuis toujours par d’innombrables relations de pensée, d’art, de science, de politique, de commerce, il est conforme à leur nature qu’elles en viennent à former un tout, ayant au milieu du monde son caractère et son organisation. »

Le prochain colloque de l’Iliade sera consacré à la fierté d’être européen

Le colloque annuel de l’Institut Iliade pour la longue mémoire européenne se tiendra le samedi 7 avril à partir de 10h à la Maison de la Chimie, 28 Rue Saint Dominique, Paris 7e. Il sera consacré à la fierté d’être Européen et à l’amour de nos racines.

Comme chaque année, plusieurs personnalités prendront la parole. Nous compterons notamment : Philippe Conrad, Olivier Dard, Bernard Lugan, François Bousquet, Rémi Soulié et Jean-Yves Le Gallou qui conclura cette journée. Réservez déjà votre 7 avril !

Le chiffre du jour, c’est 30 000 euros

C’est le montant cumulé des sommes que le Front national devra verser à Jean-Marie Le Pen sur décision de justice, au titre des frais de justice et des dommages et intérêts. En effet, la Cour d’appel de Versailles a finalement donné raison au président d’honneur du parti, qui devrait pouvoir accéder au bureau politique et à toutes les instances du parti dont il est membre de droit. Reste à savoir s’il sera présent pour le congrès de refondation prévu le mois prochain. Si le Front national lui refuse l’entrée, il devra payer au « Menhir » une astreinte, conformément à l’arrêt de la Cour d’appel. Jean-Marie Le Pen a cependant annoncé qu’il ne solliciterait pas le concours de la force publique pour faire respecter cette décision de justice.

Ne pas acheter du neuf pourrait favoriser l’économie française

L’association « Zero Waste » – zéro déchet, a proposé un défi : ne rien acheter de neuf – ou presque – pendant un an. Plus de 2 000 internautes ont répondu à l’appel de l’association : ils mettent en commun des solutions de location et du mutualisation d’objets, et limitent leur liste de commerce à des enseignes vendant des objets de seconde main. L’objectif, au-delà de son aspect ludique, est de sensibiliser les citoyens à la préservation des ressources naturelles et de l’environnement. Cette alternative permettrait aussi de dynamiser l’économie française. La France produit très peu d’électroménager et de téléphones sur son territoire. En revanche, elle voit fleurir des ateliers donnant une seconde vie à nos objets du quotidien, ce qui bénéficie à notre économie nationale.

Le tribunal administratif de Nantes annule une subvention à des militants LGBT

Le 5 février 2016, le conseil municipal de la ville de Nantes a attribué une subvention de 22 000 euros au centre LGBT de Nantes – un groupe de pression homosexualiste. Cependant, une citoyenne nantaise a contesté la décision devant le tribunal administratif. Elle estimait que l’action de groupe de pression communautaire était dépourvu d’intérêt public local et heurtait le principe de neutralité. Le tribunal a jugé que cette allocation n’aurait pas dû être attribuée, soulignant notamment que l’association en question était ouvertement en faveur de la gestation pour autrui. Or la GPA est une pratique interdite par le Code civil. La ville de Nantes a décidé de faire appel de cette décision.

NOUVELLES DU MONDE

Un scientifique accusé d’avoir caché un fémur qui aurait pu appartenir à Toumaï

Scandale dans le petit monde de la paléoanthropologie. Michel Brunet, auteur de la découverte, en 2001, du fossile de Toumaï, le crâne du plus ancien hominidé connu, vieux d’environ 7 millions d’années, est accusé d’avoir dissimulé l’existence d’un fémur. Cet os trouvé à proximité du crâne pourrait apporter de précieuses informations sur comment marchait Toumaï et donc s’il était bipède.

Michel Brunet a promis la publication d’une étude rapidement, lors d’une émission de radio où il a brandi le fossile original. Mais il est resté évasif sur les raisons de cette occultation, qui pourrait être une forme d’auto-censure destinée à ne pas remettre en cause les dogmes officiels sur les origines de l’homme.

La Sécurité sociale italienne devra prendre en charge les dégâts du vaccin contre la grippe

C’est ce qu’a jugé la Cour constitutionnelle italienne dans sa décision n° 268/2017. Elle avait été saisie de la question de la conformité à la Constitution italienne d’une loi de 1992. Cette loi refusait le droit à l’indemnisation par le système de sécurité nationale pour les patients ayant subi un dommage corporel irréversible à la suite de l’injection du vaccin pour la grippe. Or la Cour italienne a constaté que ce vaccin était recommandé par les autorités sanitaires. Dans ces conditions, elle a jugé que dénier le droit à l’indemnisation était contraire au « devoir de solidarité », au principe d’égalité et au droit à la santé. La protection sociale italienne devra donc prendre en charge les conséquences des dommages causés par les vaccins contre la grippe.

Nous sommes aujourd’hui le Mercredi des Cendres

L’Église catholique célèbre aujourd’hui l’entrée dans le temps du Carême. Durant la messe, le prêtre applique sur le front des fidèles les cendres des rameaux de l’année précédente. Par ce symbole de pénitence et d’humilité, le fidèle entame 40 jours consacrés à la pénitence, au jeûne et à la charité envers les prochains les plus démunis.

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR EST QUE NOUS SOMMES LE 14 FÉVRIER

C’est la Saint-Valentin ! Ce Saint est fêté le 14 février depuis l’an 495. Mais il n’est associé à la fête des amoureux que nous connaissons tous que depuis une tradition née en Angleterre au XIVe siècle. Le poète Geoffrey Chaucer, qui vécut à cette époque, explique que le 14 février était le jour où les oiseaux s’appariaient. Cette date coïncide aussi avec le début du printemps dans certaines traditions populaires. En Slovénie par exemple, c’est à la Saint-Valentin que les plantes et les fleurs commencent à pousser et Valentin est considéré comme le premier saint du printemps. C’est d’ailleurs à cette période, le 15 février, que les Romains fêtaient les Lupercales, festival de Faunus, dieu de la fécondité. Enfin, on notera que selon la coutume médiévale du valentinage, une fois l’an, les épouses pouvaient avoir des relations sexuelles hors mariage avec un « Valentin » de leur choix ou tiré au sort ! Bonne fête aux amoureux !

Merci de nous avoir écoutés. Nous vous donnons rendez-vous demain à 7h15 pour un nouveau bulletin de réinformation sur Radio Courtoisie. Que le Soleil brille dans vos cœurs !

Posté par dissidence à 09:40 - France - Commentaires [0]
Tags : ,

13 février 2018

La France Libre

Capture d’écran 2018-02-13 à 06.52.01La FranceLibre.tv  nouveau média de résistance, animée notamment par Gilles-William Goldnadel et André Bercoff, fêtait hier son lancement plein de promesses. Sa  raison d'être ? Retrouver sur tous les sujets une authentique liberté d'expression

Posté par dissidence à 13:14 - France - Commentaires [0]
Tags : ,

La CAF au service des envahisseurs

La CAF applique la Charia

http://www.fdesouche.com/wp-content/uploads/2018/02/lqLtNCG.jpg

pour mémoire, la kafala est une procédure d’adoption spécifique au droit musulman, qui interdit l’adoption plénière, et s’oppose en général à la procédure d’adoption au nom de la famille, considérée comme pilier de la société. Un enfant, en particulier naturel (né hors mariage, etc.), peut donc être recueilli par une famille adoptive, mais n’aura jamais les mêmes droits d’héritage qu’un enfant légitime : il s’agit d’une tutelle sans filiation, l’adopté gardant son patronyme d’origine. Cette particularité de l’interdiction de l’adoption dans l’islam est liée à la vie de Mahomet (Wikipédia)


... et elle croit les faussaires sur parole ! Résultat: 32000 euros d'allocations perçus à tort et non remboursables

Posté par dissidence à 06:39 - France - Commentaires [2]
Tags : ,

12 février 2018

La Norvège prête à quitter la Convention de Genève !

Résultat de recherche d'images pour "norvege carte"La Norvège est prête à quitter la Convention de Genève si la Suède s’effondre sous la migration musulmane… elle fermera ses frontières aux Suédois en fuite


La Norvège est prête à sortir de la Convention de Genève si la Suède s'effondre. La frontière sera fermée par la force et les réfugiés suédois seront refoulés sans possibilité de demander l'asile. « Nous sommes préparés au pire», déclare la Première ministre Erna Solberg.

Il y a un danger si imminent que l'accord de Schengen et le système d'asile en Suède s'effondrent, que la Norvège doit avoir une législation d'urgence toute prête au cas où cela se produirait, estime la Première ministre norvégienne Erna Solberg. Aussi a-t-elle a élaboré une loi qui permettra aux autorités norvégiennes de refouler les demandeurs d'asile ne venant pas directement d'une zone de conflit.

En clair, les demandeurs d'asile russes, mais aussi ceux des autres pays nordiques, se verront refuser le droit de demander l'asile en Norvège, droit ancré dans la Convention des Nations Unies sur les réfugiés.

«C'est une proposition de force majeure dont nous disposerons au cas où tout s’effondre, où le flot (de réfugiés) arrive et où ils aboutissent tous en Norvège, puisque nous sommes au bout de l'Europe», déclare Erna Solberg dans une interview au quotidien danois Berlingske.

Le projet de loi sera bientôt présenté au Parlement, où il devrait bénéficier d'un large soutien, à l'instar d’autres mesures gouvernementales récentes durcissant la politique d'asile.

Berlingske ajoute que le gouvernement norvégien a été fortement critiqué par plusieurs commentateurs. L'ordre des avocats norvégiens affirme qu'il s'agit d'une violation manifeste des «obligations internationales» de la Norvège, en l’occurrence la Convention de Genève.

Mais Solberg défend sa politique : «Nous devons prendre certaines mesures pour nous préparer au scénario du pire.»

Le gouvernement danois rejette l'introduction d'une proposition similaire au Danemark, mais suit très attentivement la loi d'urgence norvégienne.

Source : Speisa via Bare Naked Islam

Posté par dissidence à 12:20 - Europe - Commentaires [0]
Tags : ,

Islamisme: et si l'ennemi était à l'intèrieur ?

Mohammed Christophe Bilek, ancien musulman converti au christianisme en 1970, fondateur de l’association Notre-Dame de Kabylie consacrée à l’évangélisation des musulmans et à leur accueil dans l’Eglise catholique, fondateur du Forum Yeshua el Messiah (Jésus le Messie), répond à Olivier Bault sur Reinformation.Tv. Extraits :

Unknown-18"La loi musulmane est le gros problème pour ceux qui veulent se débarrasser de l’islam, car il y a justement un grand mouvement de remise en question de l’islam. Mais il faut faire ici la distinction entre les pays de tradition chrétienne et les pays musulmans où l’islam domine. C’est là où l’islam domine qu’il y a une remise en question de l’islam. Le fait le plus incroyable qui s’est passé l’année dernière, c’est la suppression en Tunisie de la loi qui interdisait aux musulmanes de se marier à un non-musulman. Il y a même eu une réaction de l’université [égyptienne] d’Al-Azhar et aussi de l’université Zitouna en Tunisie. C’est la preuve que les choses sont en train de bouger, mais dans les pays musulmans. On a encore, dans une moindre mesure, ce qui vient de se passer en Arabie saoudite : l’autorisation donnée aux femmes de conduire et surtout, semble-t-il, la détermination du prince héritier à mettre de l’ordre dans les hadiths afin de moderniser la loi musulmane. La première chose à laquelle il va certainement s’atteler, c’est la loi sur l’apostasie, qui fait que celui qui quitte l’islam est d’office condamné à mort s’il ne se rétracte pas dans les trois jours. Il y a donc ce mouvement de fond.

En Egypte, il semblerait qu’il y ait quatre millions de personnes – ce sont des chiffres donnés par des Egyptiens – qui ont apostasié l’islam, et certains le déclarent ouvertement, par exemples chez les intellectuels. Je ne parle pas ici de conversions au christianisme, mais de personnes qui ont rejeté l’islam. Cela, on le voit bien en Algérie, et même au Maroc. En Tunisie, cela fait longtemps qu’il y a des personnalités qui remettent en cause des choses dans l’islam. Ce mouvement de fond vient du début du XIXe siècle, il est dû à l’Europe et à la confrontation avec les civilisations chrétiennes qui a amené cela. Progressivement, il y a eu une réaction musulmane qualifiée de renaissance, à la fin du XIXe siècle, qui a abouti à la naissance des nationalismes locaux un peu partout, puis à un repli sur les positions pures et dures de l’islam, avec le salafisme, le wahhabisme. Mais ces tendances pures et dures sont en train de s’essouffler après la défaite d’Al-Qaïda puis de l’Etat islamique. Quelque chose est en train de changer mais l’Occident ne le voit pas : l’islam est remis en question à l’intérieur de ses terres.

Qu’en est-il de la France pour les gens qui veulent abandonner l’islam au profit du christianisme ? Constatez-vous une évolution ?

En France, il se passe quelque chose d’assez curieux, que je pense vrai aussi pour l’Angleterre et pour l’Allemagne. On y constate au contraire un repli des Algériens, des Tunisiens, des Marocains et des autres musulmans. La France est marquée par le relativisme ambiant, militant, des médias et des hommes politiques favorisant l’islam, avec une conjonction de trois éléments qui contestent le christianisme. Pour parler de façon générale, il s’agit d’une part de la franc-maçonnerie et de la tendance anticléricale, mais il y a aussi, qu’on le veuille ou non, un travail contre le catholicisme de la part de ceux qui se réclament du judaïsme. Dans mon chemin de conversion, les juifs que je rencontrais étaient toujours surpris de m’entendre dire que je quittais l’islam. C’est anachronique, mais pour eux, l’islam vaut beaucoup mieux que le christianisme. Il y a donc aussi une tradition judaïque militante à l’égard du catholicisme. Enfin, depuis en gros Mai 68, il y a dans la société française cette idée que c’est le catholicisme qu’il faut abattre. Même l’islam vaut mieux pour certains – pour une grande partie de la gauche. Aujourd’hui, dans tous les pays occidentaux importants, y compris aux Etats-Unis, mais à l’exception des pays de l’Est, on constate un phénomène de remise en question de la tradition chrétienne la plus ancienne, et c’est ce qui est dangereux. [...]

Mais le phénomène qui m’étonne le plus, indépendamment de ces trois courants qui militent contre le catholicisme, c’est que même au sein de l’Église catholique en France et dans d’autres pays, notamment en Allemagne et en Espagne, certains sont presque favorables à l’islam. C’est assez incroyable. Pour moi, ce n’est pas l’islam en tant que tel qui est en train de se battre contre le catholicisme : ce sont plutôt des éléments issus de la tradition chrétienne ancienne. [...] Le problème rencontré en France aujourd’hui par les musulmans qui se convertissent, ou qui sont en voie de conversion, est celui d’un aspect identitaire de l’islam, très nouveau. Depuis la Marche des Beurs, sous Mitterrand, il y a eu un retournement. Ce n’est plus le nationalisme algérien, tunisien ou marocain, mais l’identité musulmane qui est désormais la référence – une identité beaucoup plus difficile à remettre en question que celle des origines. C’est pour cela que les conversions se font dans le silence, car il y en a, même si les médias n’en parlent pas. Elles se font aussi dans la peur, d’autant plus que cette identité est devenue visible avec le voile, le port d’une tunique pour les hommes, la barbe, le halal, la prière manifestée publiquement, etc. C’est pour cela que ceux qui veulent quitter l’islam le font avec beaucoup plus de discrétion. [...]

Posté par dissidence à 10:44 - France - Commentaires [0]
Tags : , ,

Société civile: un chien dans un jeu de quilles

Le coup de gueule de Stéphane Bern sur les hauts fonctionnaires qui entravent sa mission


Invité d'On refait la télé sur RTL, Stéphane Bern a accusé des agents haut placés de l'administration de lui "mettre des bâtons dans les roues plutôt que de faire leur travail" et sauver le patrimoine.


Il ne faut pas se fier aux apparences. Quand il le faut, le sympathique et gentil Stéphane Bern n'hésite pas à piquer une gueulante. Et il en a donné la preuve ce samedi 10 février dans On refait la télé de RTL. Invité de Jade et Eric Dussart pour parler de sa nouvelle émission, La fabuleuse Histoire, qui sera lancée mardi sur France 2, l'animateur a aussi dévoilé sans langue de bois les difficultés rencontrées dans le cadre de la mission sur la sauvegarde du patrimoine que lui a confiée Emmanuel Macron.

Interrogé sur les difficultés rencontrées dans le cadre de cette mission, Stéphane Bern a laissé éclater sa colère. "Régulièrement, j'en ai marre !", a lâché celui qu'on a surnommé Monsieur Patrimoine, avant d'expliquer la raison de son ras-le-bol. "Je me donne complètement et je fais ça bénévolement, a-t-il déclaré. Mais il faut savoir qu'il y a des gens qui sont payés pour faire ce travail, dans les administrations ou au ministère de la Culture. Et quand ils prennent toute leur énergie pour vous mettre des bâtons dans les roues, plutôt que de faire leur travail, vous vous dites : 'Mais attendez, moi je viens en plus pour vous apporter de l'aide, et vous, vous passez votre temps, au lieu de faire votre travail à sauver les monuments, à vous dire Comment je vais pouvoir l'emmerder ?'"

Alors qu'Eric Dussart et Jade se montraient choqués par ses propos, Stéphane Bern en a remis une couche sur ces agents de l'Etat qui "devraient l'aider, mais ne le font pas" parce qu'il "dérange". "C'est un aveu d'échec. Il y a des gens qui dirigent le patrimoine depuis quelques années, et si le patrimoine est dans un si mauvais état, c'est que, visiblement ils n'ont pas forcément bien réussi. Mais ils ne sont pas sanctionnés parce qu'ils sont hauts fonctionnaires, qu'ils appartiennent à un corps d'élite, à une hiérarchie et qu'il faudrait les recaser", a balancé l'animateur.

Et Stéphane Bern de conclure, face aux présentateurs d'On refait la télé médusés : "J'ai vu de l'intérieur comment un ministre a les pieds et poings liés par son administration quand il n'a pas le courage de virer toutes les têtes qui dépassent…

source

Posté par dissidence à 03:03 - France - Commentaires [0]
Tags : ,

11 février 2018

Les contorsions de la gauche islamolâtre

Si cette vidéo venait à être censurée par Goolag:
https://www.bitchute.com/video/p9bytCc3Rhhk/

Posté par dissidence à 18:52 - France - Commentaires [0]
Tags : ,

Homosexualité & pédophilie: les langues se délient.

Greyland pédophilie homosexualité LGBTPour Moira Greyland, fille d’homosexuel et de lesbienne, la pédophilie a nativement partie liée avec l’homosexualité – le lobby LGBT s’étouffe


Secrets de famille… Il en est qu’on préfère étouffer et ensevelir sous des années de silence. Il en est d’autres qu’il faut savoir extirper et brandir aux yeux d’un monde qui aurait pourtant préféré les ignorer… ! Moira Greyland a eu ce courage. Fille d’un homosexuel et d’une lesbienne pédophiles, elle raconte aujourd’hui, dans un livre, à quarante ans passés, les horreurs subies en famille.
 
A l’entendre et à la lire, la pédophilie découle bel et bien naturellement de l’homosexualité, telle une tare originelle, inscrite au cœur de la pensée pédéraste. Une bombe pour le lobby LGBT.

>> la suite

Posté par dissidence à 18:35 - Commentaires [0]
Tags : , ,

Comment l'État français pratique ouvertement le racisme anti blanc

Gard : la nationalité française refusée après 25 ans de vie sur le territoire

Antje Wichmann vit en France depuis 25 ans et travaille à l'office de tourisme.

Résidant en France depuis 25 ans, fonctionnaire territoriale stagiaire, on lui refuse la nationalité française. Antje Wichmann est Allemande, en couple avec un Français, et son fils est Franco-Allemand.

Par choix personnel, elle a souhaité acquérir la nationalité française après avoir pris connaissance d'un accord franco-allemand facilitant les naturalisations entre les deux pays et dont a bénéficié Daniel Cohn-Bendit.

Elle a formulé sa demande en 2016, car elle se sent plus proche de ce pays que de l'Allemagne. Antje travaille, elle a passé dix ans à l'office du tourisme des Saintes-Maries-de-la-Mer, a fondé une société qui a retenu l'attention d'Arte, puis est devenue fonctionnaire territoriale stagiaire à l'office du tourisme de Roquemaure lorsqu'il a été repris par le Grand Avignon, stage d'un an obligatoire qui devrait voir, à terme, sa titularisation en janvier.

Elle pensait mériter de devenir française, mais l'administration en a décidé autrement et a ajourné sa demande de deux ans car “l'examen de votre parcours professionnel, apprécié dans sa globalité, ne permet pas de considérer que vous avez réalisé pleinement votre insertion professionnelle”.

Antje ne comprend pas cette décision : “Ma démarche est purement personnelle et ne m'apporte aucun avantage particulier. La France et l'Allemagne sont mes deux pays. Dans le contexte des événements actuels, je me sens même plus proche de la France, c'est pour cela que cette décision me touche autant.”

Sans remettre en question la décision de la préfecture, son désarroi interpelle, car qui peut alors prétendre acquérir la nationalité française si des candidatures comme la sienne sont rejetées ?

http://www.midilibre.fr/2017/10/10/gard-la-nationalite-francaise-refusee-apres-25-ans-de-vie-sur-le-territoire,1572451.php

Condamnée en août, naturalisée jeudi à Vitry-le-François

Condamnée pour avoir orchestré l’agression de la conseillère régionale Linda Munster, une Vitryate, née en Algérie, vient de recevoir la nationalité française.

La naturalisation, parfaitement légale malgré la condamnation de Fatma Bensbaa le 2 août 2017, (lire par ailleurs) n’est toutefois pas passée inaperçue. Au-delà de tout aspect juridique, la portée symbolique de la chose a de quoi surprendre. Reconnue coupable par le tribunal de grande instance de Châlons-en-Champagne d’avoir commandité l’agression de la conseillère régionale socialiste Linda Munster, Fatma Bensbaa vient néanmoins d’acquérir officiellement la nationalité française, à peine quelques mois plus tard. Une formalité administrative dont la demande avait été déposée bien avant la sanction judiciaire de la jeune femme. Certes. Et qui n’a en soi strictement rien à voir avec le caractère privé des faits à l’origine de l’agression extrêmement violente subie par l’élue vitryate. Mais tout de même. La concomitance des dates du procès et de la cérémonie a de quoi en déconcerter plus d’un. Apparemment informée de la situation, Linda Munster n’a pas souhaité réagir. « Je n’ai pas à commenter les décisions prises par la préfecture, même si j’ai évidemment un avis personnel sur le sujet », a-t-elle simplement déclaré au téléphone, hier après-midi.

http://www.lunion.fr/74911/article/2018-02-09/condamnee-en-aout-naturalisee-jeudi-vitry-le-francois

 

Posté par dissidence à 13:34 - France - Commentaires [0]
Tags : ,