DISSIBLOG

A VOIR =>

JT DE TV LIBERTE

A ÉCOUTER =>

BULLETIN DE RE-INFORMATION DE RADIO COURTOISIE

 

Posté par dissidence à 16:09 - France - Commentaires [5]
Tags :

Homosexualisme et diffamation sur le service "public"

On y a même des appels au meurtre. Si si ...

Posté par dissidence à 16:23 - France - Commentaires [0]
Tags : , , ,

Un département français en voie de submersion migratoire

Résultat de recherche d'images pour "immigration invasion"Les Comores sont entrées en ébullition ces derniers jours. Le président en poste Azali Assoumani, au pouvoir depuis 1999 à la suite d’un coup d’Etat, veut rester président à vie. Les habitants d’Anjouan, l’une des trois îles qui composent ce pays, ne l’entendent pas de cette oreille. Ils sont entrés en rébellion au début de cette semaine. A 70 kilomètres de Mayotte, et donc de terres françaises, des combats à l’arme lourde se déroulent actuellement dans les rues de Mutsamudu, la capitale locale, dont la médina est assiégée. Les rares témoins ont vu des morts, des blessés, des barrages sur les axes routiers, des hommes masqués qui s’affrontent à la kalachnikov ou au coupe-coupe. >> la suite

Posté par dissidence à 15:07 - France - Commentaires [0]
Tags : ,

Educ'Naz: paroles de profs

Ma collègue insultée de "sale pute" par un élève et qui demande une sanction auprès du principal, réponse de ce dernier : "Oh ! Vous êtes susceptible aussi !

J'aurais aimé être soutenue lorsqu'une élève, il y a qqs années, m'a tapé dessus dans un couloir de mon établissement. Mais le conseil de discipline ne l'a pas même exclue. Et on m'a expliqué qu'il fallait prendre les choses moins à coeur.

Un élève de 4ème "légèrement" misogyne à une surveillante : "Toi, tu suces ma bite". Aucune exclusion prononcée, pas de conseil de discipline malgré demande de l'équipe enseignante.

On m'a crache dessus et on m'a menacé de me "castagner A la sortie". Punition : aucune. Je porte plainte. CDE: "bon j'ai posé 3 jours d'exclusion, mais vous êtes dans le répressif, pas dans l'éducatif...


 

source: #PasdeVague


"En même temps", ils ont voté quoi juqu'à maintenant humm ?

Posté par dissidence à 13:18 - France - Commentaires [0]
Tags :

1er coup d'arrêt au délire LBGT !

Image associéeEt il est sans équivoque ! Et une fois n'est pas coutume, il nous vient des states: l'administration Trump envisage de définir le "genre" comme étant strictement biologique, déterminé par le sexe à la naissance !

Un nouveau né avec un pénis est un garçon, avec un vagin, c'est une fille: incroyable non ? Et pour couper court à toute contestation, cette dernière devrait s'appuyer sur un test génétique. XX = fille XY = garçon.

Dingue non ?

Posté par dissidence à 13:01 - International - Commentaires [0]
Tags : ,

16 octobre 2018

Droits "fondamentaux", pour certains seulement

Pour la première fois, la semaine dernière, l’adoption des conclusions annuelles du Conseil Justice et Affaires intérieures sur l’application de la Charte des droits fondamentaux dans l’UE a été bloquée par un Etat membre : la Pologne. Zbigniew Ziobro, le ministre de la Justice polonais, insistait pour que l’on y insère deux phrases sur les discriminations et les attaques dont sont victimes les chrétiens et les juifs, et pour que ces discriminations soient mises sur un pied d’égalité avec celles dont il est question à propos des immigrés et des homosexuels de tout poil. Mais pour l'U€, seuls les immigrants, les homosexuels et les musulmans, sont concernés par ces droits fondamentaux [...]

Posté par dissidence à 13:28 - Europe - Commentaires [0]
Tags :

Bavièrexit : comment les mondialistes préparent la riposte

Les élections au Lantag de Bavière (législatives régionales) ont été l’occasion pour l’Allemagne de dire non à l’Europe de Bruxelles et ses migrants imposée par la grande coalition ( Groko ) au pouvoir. Mais déjà une réponse mondialiste à ce Bavièrexit se lit dans les résultats. [...]

Posté par dissidence à 13:18 - Europe - Commentaires [0]
Tags :

15 octobre 2018

La guerre des favelas ...

Question brûlante: quelle différences entre ces favelas et  nos "zones sensibles" ???

Posté par dissidence à 18:54 - International - Commentaires [0]
Tags : ,

13 octobre 2018

Fiscalité "jupiterienne"

Le dessin du jour d’Ignace

Posté par dissidence à 14:31 - France - Commentaires [0]
Tags : ,

Abattage rituel: on continue de nous prendre pour des cons

Pour des raisons économiques, certains morceaux de viande issus d'un abattage rituel se retrouvent dans le circuit conventionnel.


Image associéeDe la viande casher ou halal dans des steaks hachés ou des lasagnes vendus dans le circuit traditionnel ? En 2012, en pleine campagne présidentielle, Marine Le Pen déclenchait une large polémique en affirmant qu'une très grande partie des poulets mis en vente en grande distribution étaient égorgés selon le rite halal. Si elle n'avait pas complètement tort de souligner cette pratique, les chiffres avancés alors par la candidate frontiste étaient totalement faux.

Reste que dans le milieu des abattoirs, la dérive est connue : une partie des animaux abattus selon la tradition casher ou halal, c'est-à-dire égorgés vivants sans étourdissement préalable, partent ensuite dans le circuit conventionnel. Aucun problème de santé publique, ni d'altération du goût de la viande. Impossible de savoir également les quantités en jeu. "Il s'agit d'informer le consommateur sur les conditions d'abattage des animaux, dans le sillage des discussions sur le bien-être animal", explique Pierre Pauchet de l'AFAAD (Association en faveur de l'abattage des animaux dans la dignité). 

Un inspecteur vétérinaire travaillant depuis 35 ans dans les abattoirs le confirme à L'Express : "C'est un secret de Polichinelle. C'est avant tout une question économique. Les professionnels de la viande souhaitent tout simplement valoriser ce qu'ils appellent les excédents." Dans le rite casher, seul l'avant de l'animal est consommé. Et certains morceaux, notamment dans le boeuf, sont plus facilement vendables que d'autres sous une estampille halal. Des bêtes entières sont également mises de côté car elles ne répondent pas au cahier des charges de certains organismes de certification halal. "Dans ce cas, les étiquettes mentionnant l'abattage rituel sont ôtées pour faire partir la carcasse dans le champs conventionnel", explique notre inspecteur vétérinaire.

Une fraude fréquente. A tel point que ce sujet est au coeur des discussions du comité national d'éthique des abattoirs mis sur pied au début de 2017 après les vidéos diffusées par l'association L 214. "Pas une réunion sans que ce sujet ne soit remis sur la table. Evidemment, les industriels, les distributeurs et les instances religieuses juives et musulmanes sont férocement opposés à tout étiquetage", raconte un membre de ce comité. "Il s'agit juste de trouver une signalétique pour informer les consommateurs, explique Pierre Pauchet. Un simple code chiffré, à l'instar de celui inscrit sur les oeufs et qui renseigne sur le mode d'élevage des poules, pourrait faire l'affaire". En 2013, un rapport de la sénatrice Sylvie Goy Chavent préconisait déjà une telle mesure....avant que cette dernière ne soit enterrée.

source

Posté par dissidence à 11:27 - France - Commentaires [0]
Tags : ,

Justice politique

Le procureur de Nanterre a ouvert une enquête préliminaire après la publication par la présidente du Rassemblement national sur Twitter d’un document la concernant et qui serait couvert par le secret de l’instruction. Déjà poursuivie pour avoir osé posté sur Twitter des images d’exactions de Daech, elle est maintenant poursuivie pour avoir publié sa convocation pour une expertise psychiatrique dans cette même affaire.

Son avocat David Dassa Le Deist a fait part de sa « stupéfaction » :

« Le parquet a exhumé un article qui n’est que très rarement utilisé pour trouver un fondement à cette enquête ». « En tant que partie au dossier, Marine Le Pen n’est pas soumise au secret de l’instruction », et « sur le fond, elle conteste l’interdiction qui lui serait faite de publier ce texte ».

En revanche, quand les détails des poursuites judiciaires, contre François Fillon par exemple, se retrouvent dans la presse sans que l’accusé ne l’ai voulu, le procureur n’y trouve rien à redire.

Posté par dissidence à 05:03 - France - Commentaires [0]
Tags : ,

Jupiter s'amuse ...

La France est à feu et à sang, le pays n'a plus de ministre de l'intereur (le dernier a reconnu qu'il ne servait à rien ! ) et pendant ce temps là ...

Posté par dissidence à 04:37 - France - Commentaires [0]
Tags : ,

12 octobre 2018

Quand les post démocrates s'interrogent sur la démocratie

Instructif débat (même si très orienté ...) sur les nouveaux enjeux politiques du continent européen. Y sont effectivement (et enfin) abordés quelques sujets fondamentaux tels que démocratie, libertés, et confiscation de ces deux concepts par quelques uns au profit de quelques autres.

Posté par dissidence à 18:17 - Europe - Commentaires [0]
Tags :

Askolovitch recadré par une victime du bataclan

Résultat de recherche d'images pour "askolovitch"Je n’ai pas contacté que des gens de droite et je vous demande, cette fois-ci, de vous mettre à ma place. Vous êtes le porte-voix de vos amis, cette gauche retranchée dans sa bien-pensance, cette gauche qui a fait la sourde oreille à ma colère et à ma souffrance. Au fond de vous-même, elle vous dérange et, ne supportant pas que vos enfants soient insultés, réfléchissez à ce que vous vivrez si un jour, par malheur, ce cancer qu’est l’islam, par l’entremise d’un de ses fanatiques, assassine votre Nathalie. Ce jour-là, que je ne vous souhaite pour rien au monde, serez-vous toujours la belle plume Claude Askolovitch et moi l’ignoble fasciste, le jouet de l’extrême droite ?

source

Rien de tel qu'une bonne "mise en situation" pour recadrer le bobo moralisateur de service ...

Posté par dissidence à 15:11 - France - Commentaires [0]
Tags :

Les désinformateurs officiels chargés de traquer la désinformation !

Le 9 octobre 2018, à l’Assemblée Nationale, Françoise Nyssen a présenté en nouvelle lecture les propositions de loi de lutte contre la manipulation de l’information. A cette occasion, elle a tenu « à saluer la mise en ligne, le 6 juin dernier, sur le site de Franceinfo FranceinTox, d’une plateforme de décryptage des fausses informations, commune à l’ensemble des sociétés de l’audiovisuel public : Arte, l’Institut national de l’audiovisuel, France Médias Monde, France Télévisions, Radio France et TV5 Monde ». Exemple:

Le 10 octobre a été mise en ligne, dans ce programme alléchant des « idées claires », une vidéo de M. Eric Fassin, professeur de sociologie à Paris VIII  pour traiter du sujet suivant : le racisme anti-blancs existe-t-il ? Verbatim :

« Le racisme anti-blancs n’existe pas pour les sciences sociales. Ca n’a pas de sens. Mais en revanche, c’est très présent dans le discours public. Il y a donc un écart entre ce que racontent les disciplines scientifiques et ce dont on parle dans le  débat public… Est-ce qu’on a besoin d’appeler ça du racisme quand bien même on m’appellerait « sale blanc » ? Les sciences sociales sont très attentives à dire : si on commence à reprendre à son compte le discours de l’extrême-droite qui nous dit que, au fond, tous les racismes se valent, on est en train de nier la réalité de l’expérience d’une partie importante de nos concitoyens et de nos concitoyennes et dire qu’au fond, traiter de « sale blanc » ou de « sale noir », c’est la même chose, c’est faire comme si, quand on dit « sale blanc », ça résonnait avec toute une histoire, avec toute une expérience sociale ordinaire et avec tous les discours politiques. Je n’entends pas de discours politique anti-blancs. Je ne vois pas de discrimination à l’embauche, au logement, pour les blancs. Je ne vois pas de contrôle au faciès pour les blancs. Donc, les expériences sociales ne sont pas les mêmes pour tout le monde. »

Question : « Comment qualifier l’insulte de « sale blanc » ? Réponse : « On peut appeler ça une agression ». Fin de la vidéo.

« Sale noir » à l'inverse vous envoie direct devant la XVII ème chambre du syndicat de la magistrature. CQFD. Et la Raie Publique trouve ça tout à fait normal ...

Posté par dissidence à 14:52 - France - Commentaires [0]
Tags : ,

Google = censure

Google censure Chine Good CensorDepuis l’élection de Donald Trump, la montée de l’AfD, de la Ligue ou du Fidesz, le vieux principe américain de liberté d’expression sur internet n’a plus de raison d’être aux yeux du techno-socialisme planétaire. C’est Google qui l’a écrit, dans un document qui vient d’être révélé par Breitbart. La censure d’internet, déjà bien entamée, prend un tournant décisif vers un meilleur des mondes digital qui obligera bientôt les esprits libres à en revenir aux samizdats de l’époque communiste. >> la suite

Posté par dissidence à 13:45 - International - Commentaires [0]
Tags : ,

Les "doigts" de la Raie Publique

Posté par dissidence à 12:58 - France - Commentaires [0]
Tags : ,

Islamisme : la trahison de nos « élites »

Résultat de recherche d'images pour "traitre"Le Figaro du 5 octobre 2018 a publié un entretien avec Yves Mamou, l’auteur d’un ouvrage paru le 25 septembre : Le Grand Abandon. Les élites françaises et l’islamisme. Cet ancien journaliste du Monde soutient des positions sur l’islamisme et l’immigration, qui devraient faire réfléchir nos prétendues élites, soumises à la bien-pensance par paresse intellectuelle ou par intérêt. Il les accuse de n’avoir pas pris la mesure de la question migratoire et d’avoir fermé les yeux sur l’islamisation du pays. >> la suite

Posté par dissidence à 10:10 - France - Commentaires [0]
Tags :

11 octobre 2018

In memoriam

Nous apprenons le rappel à Dieu d'Ivan Blot, ce 10 octobre en fin de journée, des suites d'une longue maladie affrontée courageusement.


Illustration.Né en 1948, il avait été homme politique et était un essayiste productif. Diplômé de Sciences-Po et de l'ENA, il fréquenta d'abord le GRECE (« Nouvelle Droite ») au début des années 70, puis s'en sépara pour cofonder le « Club d'Horloge », d'où il promut une « droite nationale-libérale ». Membre du RPR, il fut élu à divers échelons jusqu'à devenir député en 1986, jouant un rôle important dans l'orientation intellectuelle du parti sans que ses choix ne se traduisent vraiment dans le programme appliqué. Partisan de « l'union des droites », il finit par rejoindre le Front national en 1989, au nom duquel il devint député européen la même année. Il cumula cette fonction avec divers mandats en Alsace (conseiller municipal, à Strasbourg, et régional). En 1998, il suivit Bruno Mégret – dont il était proche depuis longtemps – au MNR, mais peu de temps, puis fréquenta diverses formations, en particulier souverainistes. Philosophe, il avait fondé un « Institut néo-socratique ». Il dirigeait ces dernières années une émission sur Radio Courtoisie. Proche de la Russie (membre du « groupe de Valdaï »), il se rendait là-bas régulièrement et admirait Vladimir Poutine. Il avait évolué au fil du temps vers le christianisme, retrouvant la foi catholique de son enfance. Ivan Blot a écrit divers ouvrages touchant à la politique ou à la philosophie.


 

ND: Yvan Blot était un partisan déclaré de la démocratie directe

Posté par dissidence à 17:08 - France - Commentaires [0]
Tags :