DISSIBLOG

01 octobre 2016

NDA "indésirable" dans sa circonscription

« Monsieur le député, vous ne serez plus le bienvenu au sein de nos associations respectives, que ce soit lors d’événement culturels ou fêtes rituelles ».


 

Ce courrier, adressé au député et maire d’Yerres, Nicolas Dupont-Aignan (DLF), est signé des présidents de quatre associations musulmanes de Vigneux-sur-Seine, Yerres, Montgeron et Brunoy. Et le message est clair : le président de Debout la France, également maire de Yerres, est désormais persona non grata dans la communauté musulmane de son secteur.

Dans leur missive, les signataires notent que le Conseil d’Etat « a rappelé le droit » en rejetant les « arrêtés anti-burkini » et demandent aux élus « qu’ils apaisent et non qu’ils soufflent sur les braises ». Ce à quoi le maire d’Yerres répond en rappelant qu’il a toujours facilité l’exercice du culte sur sa commune, allant jusqu’à mettre à disposition une salle pour la prière en mairie.


Eh oui ....

Posté par dissidence à 17:08 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire