DISSIBLOG

22 août 2017

Foutage de gueule permanent

L'Europe est à feu et à sang, la France en état d'urgence désormais permanent, et voici la priorité de nos gouvernants, édictée le Décret n° 2017-1230 du 3 août 2017 relatif aux provocations, diffamations et injures non publiques présentant un caractère raciste ou discriminatoire:

  • le décret améliore la lutte contre les manifestations de racisme, de sexisme et d'homophobie pouvant se produire dans des lieux non publics, comme au sein des entreprises ou des établissements scolaires
  • Il prévoit que ces diffamations et injures non publiques constitueront, comme les provocations, des contraventions de la cinquième classe, punies d'une amende maximale de 1 500 euros ou 3 000 euros en cas de récidive, et non plus des contraventions de la quatrième classe punies d'amendes inférieures de moitié.
  • Il élargit ces infractions aux cas où elles sont commises en raison de l'identité de genre de la victime, afin de mieux lutter contre la transphobie.

Posté par dissidence à 12:04 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire