DISSIBLOG

17 janvier 2018

De la criminalisation du délit d'opinion à sa psychiatrisation

Résultat de recherche d'images pour "trump fou"Apres un an passe à la maison blanche, Donald Trump montre tous les jours des signes inquiétants de mauvaise santé mentale. Folie profonde ou technique de communication basée sur le populisme, qui pourrait mener à un deuxième mandat ? Victor Robert présente ce soir un documentaire qui décortique le comportement du président des Etats-unis. À l'origine, le collectif d'éminents psychiatres américains, Duty to Warn, dénonce le comportement de Trump qui selon eux, souffre de problèmes mentaux, caractérisés par un fort narcissisme, des émotions paranoïaques et un manque d'empathie. Dans ce film édifiant (sic) , psychiatres et journalismes s'interrogent sur la personnalité du magnat de l'immobilier, et caractérisent des symptômes de son incapacité à gouverner le pays. Parmi eux: son impulsivité, ses mensonges, sa haine des médias, son vocabulaire limité ou ses méconnaissances culturelles. Une aubaine pour ses opposants, qui verraient d'un bon oeil l'utilisation de l'article 4 du 25 ème amendement de la Constitution , sur l'enclenchement d'une procédure de destitution pour "incapacité d'exercer les pouvoirs et se remplir les devoirs de, 21 h sa charge"

Donald Trump: est il (vraiment) fou? C8, 21h

Article paru dans CNEWS du 15 janvier 2018

Posté par dissidence à 15:48 - International - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire