DISSIBLOG

03 avril 2019

Appel à l'insurrection populaire

L’image contient peut-être : nuit et texte

Pour un 1er mai jaune et noir !

« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs »
Article 35 - Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Le gouvernement macronien s'est mis en tête de briser la contestation sociale actuelle par la force, atteignant un niveau de répression encore jamais vu jusqu'alors: Interdictions de manifester, déploiement de militaires, utilisation de blindés, utilisation de marqueurs chimiques et d'armes de guerre face aux manifestants, peines d'emprisonnement à la pelle, mains arrachées, manifestants éborgnés...

Lors de la manifestation du 1er mai 2018, la Préfecture de Police dénombrait 14 500 manifestants "en marge du cortège syndicale" (soit presque autant que dans le cortège traditionnel) dont 1 200 "individus radicaux". Le 16 mars dernier, lors de l'acte 18, c'était 1 500 "ultras violents" qui étaient présents parmi les 7 000 manifestants selon les chiffres de cette même police.

Aujourd'hui, ce qui fait peur à l'État, ce ne sont plus les émeutiers eux-mêmes, mais bien l'adhésion et la compréhension qu'ils suscitent parmi le reste de la population. Et ce malgré les appels, semaine après semaine, à se dissocier des "casseurs".

S'il y a bien un groupe qui frappe actuellement la France de toute sa violence, ce n'est pas le Black Bloc, ce ne sont pas non plus les Gilets Jaunes, c'est bel et bien le gouvernement lui-même.

Nous lançons un appel à tous les révolutionnaires de France et d'ailleurs, à tous ceux qui veulent que cela change, à venir former un cortège déterminé et combatif. Car si la répression s'abat sur toutes et tous, notre riposte doit être commune et solidaire. Contre Macron et son monde, prenons la rue tous ensemble pour faire revivre la convergence des colères et des espoirs. Préparons nous, équipons nous, organisons nous, pour le reverser et lui faire revivre une journée en enfer.

La guerre est déclarée !

source

Posté par dissidence à 14:02 - France - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • La mafia cannibale tient son pouvoir sur "ses " esclaves grace a l'ignorance du peuple et de son impuissance militaire ?

    Posté par DED, 03 avril 2019 à 19:08
  • N'oublions pas que notre ennemi est la mafia et non ses chiens .

    Posté par DED, 03 avril 2019 à 19:12

Poster un commentaire