DISSIBLOG

05 avril 2019

France terre d'asile, de fous: suite

Angoulême (16) : un migrant affirme avoir seize ans, ses empreintes révèlent qu’il a 47 ans

Deux hommes qui se sont présentés ces derniers jours au commissariat de police d’Angoulême en affirmant qu’ils avaient 16 ans et souhaitant bénéficier des mesures de protection dévolues aux mineurs étrangers non-accompagnés (MNA) ont été confondus par leurs empreintes. L’un affirmant être Malien avait en réalité 21 ans et était né en Guinée selon un jugement supplétif d’acte de naissance, l’autre disant être Guinéen mais il a … 47 ans, selon le passeport qu’il avait dernièrement présenté en Espagne.

La Charente qui observe une recrudescence de demandes de MNA a mis en place des procédures nouvelles, notamment un partage de fichiers et de renseignements avec plusieurs pays étrangers.

http://www.charentelibre.fr/2019/04/04/angouleme-il-affirme-avoir-seize-ans-ses-empreintes-revelent-qu-il-47-ans,3411089.php

Dans treize ans, ce mineur isolé de 47 ans réclamera sa pension de retraite!
Elle est pas belle la vie des clandestins... dans ce pays devenu un asile de fous à ciel ouvert?

Posté par dissidence à 10:51 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire