DISSIBLOG

06 décembre 2019

Mouvement du 5 décembre: suite

Le mouvement de grève contre la réforme des retraites a été très suivi. Selon la tournure des événements dans les prochains jours, le gouvernement lâchera plus ou moins de lest. Le Premier ministre rendra ses arbitrages en milieu de semaine prochaine


Réforme des retraites: Macron prépare l’atterrissage

 
Le Haut-commissaire dévoilera ses propositions sur le futur régime de retraite, lundi ou mardi. Le Premier ministre rendra ses premiers arbitrages sur l’architecture de la réforme « vers le milieu de la semaine prochaine », selon l’Elysée. Le gouvernement cherche à déminer les sujets sensibles pour éviter que le conflit social ne s’installe dans la durée. La remise à l’équilibre du système de retraite pourrait être renvoyée à plus tard et confiée aux partenaires sociaux. Avec les compensations qu’il entend accorder, la réforme pourrait coûter très cher. L’estimation du ministère de l’Intérieur fait état de 806 000 manifestants dans toute la France, jeudi, dont 65000 à Paris.

Ce n’est pas une surprise. La France était à l’arrêt jeudi 5 décembre, avec des transports en commun quasi inexistants et de nombreux défilés très fournis partout dans l’Hexagone. « La grève sera reconductible pour un certain nombre de secteurs, c’est certain », affirmait Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, en milieu de journée jeudi, alors qu’à la RATP les assemblées générales de grévistes avaient d’ores et déjà acté le prolongement du mouvement jusqu’à lundi inclus. De son côté, Emmanuel Macron se veut « calme et déterminé », selon son entourage.

source

Posté par dissidence à 09:47 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire