DISSIBLOG

29 janvier 2015

Rions un peu avec la justice « en robe »

« Un locataire a le droit d'uriner debout, a estimé un tribunal allemand saisi par un homme qui avait vu sa caution amputée par le propriétaire de son appartement à cause de taches sur le sol des toilettes »

Le mâle "normosexué" ne sera par pour autant rassuré par les commentaires ahurissants qui accompagnent les attendus de ce jugement. Qu'on en juge;

"En dépit d'une domestication grandissante des hommes (sic) dans ce domaine, uriner debout est de fait une pratique encore répandue", écrit le juge dans la décision, dont l'AFP s'est procuré une copie.

"L'adepte de cette pratique qui était autrefois dominante (re-sic !) doit certes compter sur des confrontations parfois non négligeables avec les personnes qui partagent le logement, notamment celles de sexe féminin, mais il n'est en revanche pas censé prendre en compte la corrosion du sol en marbre de la salle de bains ou des toilettes", a souligné le magistrat.

En Allemagne, il n'est pas rare de trouver un autocollant dans les toilettes, invitant les hommes à s'asseoir pour uriner.


 

Pour le moment, on en est qu'à une simple «invitation ». En attendant mieux ?

Posté par dissidence à 06:39 - Europe - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire