DISSIBLOG

02 octobre 2017

Terrorisme: ça continue !

Un homme a assassiné deux jeunes femmes à Marseille et a été abattu ce dimanche 1er octobre. Le profil de l'assaillant se précise avec le début de l'enquête.


Résultat de recherche d'images pour "radio paris vous ment radio paris est allemand"Le profil de l'assaillant qui a tué deux jeunes femmes à Marseille (Bouches-du-Rhône) avant d'être abattu ce dimanche 1er octobre se précise déjà. Sur le plateau du journal de 20 heures, Audrey Goutard nous apporte les dernières informations. "Aucun papier d'identité n'a été retrouvé sur le corps de l'agresseur. Les policiers ont donc prélevé ses empreintes digitales. Ce sont celles d'un délinquant d'une trentaine d'années connu sous 7 identités différentes. Arrêté à plusieurs reprises pour des faits mineurs (vols à l'étalage, consommation de stupéfiants...), il avait donné à chaque fois un nom différent".

L'agresseur n'est a priori pas connu des services de renseignement

Pour les policiers, il s'agit d'une énigme. "En revanche, son empreinte digitale ne correspond absolument pas aux fichiers antiterroristes. C'est-à-dire que ni son visage, ni ces différentes identités ne correspondent à un fichier S. L'enquête ne fait que commencer, les policiers vont chercher une éventuelle nouvelle identité qu'ils ne connaîtraient pas", conclut la journaliste.


 ... ça c'est la version FranceIntox, (1) parce qu'on sait déja que l’assaillant est un migrant clandestin nord-africain. Mais chuuut, pas de vagues et surtout Padamalgam ! Dormez braves gents, tout va bien ....

(1) vous savez, la télévision "publique" payée par votre redevance pour faire l'apologie des migrants, un comble non ?

Posté par dissidence à 00:29 - France - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Reconnaitre les déséquilibrés

    Si pour les policiers il s'agit "d'une énigme", il est en revanche très clair "pour tout le monde" qu'il s'agit (encore et toujours !) d'un acte terroriste commis par un fou d'Allah !... Et si l'on m'explique une fois de plus qu'il ne s'agit que d'un "acte isolé" commis par "un déséquilibré", il va falloir expliquer aux Français comment reconnaitre les "déséquilibrés" qu'ils croisent quotidiennement dans la rue, ou peut-être se décider à expulser tous les "déséquilibrés potentiels étrangers" qui sont (trop) bien connus des services de police...

    Posté par Kikou, 02 octobre 2017 à 08:11

Poster un commentaire