DISSIBLOG

11 décembre 2019

Scandales de la république fromagère, suite(s) ! ...

Résultat de recherche d'images pour "jean paul delevoye caricature"INFO CAPITAL : Le haut-commissaire aux retraites a démissionné ce mardi midi de la présidence du think tank Parallaxe. Un cumul des fonctions qui posait problème.


 

[…]
Il a quitté cette fonctions suite à nos révélations. La deuxième démission en deux jours […]

Si aucune rémunération n’apparaît pour 2017, exercice durant lequel Emmanuel Macron l’a nommé haut-commissaire — non membre du gouvernement dans un premier temps — Jean-Paul Delevoye a bénéficié d’une gratification de 64.420 euros nets, en 2018 comme en 2019.
[…]
La subtilité, c’est que l’article 23 de la Constitution ne définit pas précisément la notion d’activité professionnelle. S’agit-t-il de toute activité non-bénévole ?
[…]
De son côté, Jean-Paul Delevoye estimait encore lundi soir que la présidence de Parallaxe n’avait rien d’une activité professionnelle. “Il n’est pas chargé de la gestion opérationnelle de cet organisme”, insistait son entourage auprès de Capital, qui préférait sans surprise le qualificatif de “gratification” à celui de rémunération, pour évoquer les sommes perçues par le ministre.
[…]
Dans la description de cette activité, il précise même : “Rémunération : 5.368,38 euros mensuels”.
[…]
Dans sa case 3, la déclaration d’intérêts prévoit l’affichage des “participations aux organes dirigeants d’un organisme public ou privé ou d’une société”. Y mentionner son activité à la tête de Parallaxe eût sans doute été plus fidèle à la conception qu’il a de sa fonction.
[…]

Capital


Le haut le coeur aux retraites était tout simplement président d'honneur de Parallaxe  (5.368,38 euros mensuels excusez du peu ) Ce think tank regroupe diverses personnalités du monde des écoles de commerce et de la communication (IDRAC Business school, Sup de Com...), du « learning », du management et de la « tech », comme par exemple Armelle CARMINATI-RABASSE, présidente de la commission innovation sociale et managériale du MEDEF, ou Bérangère GOLLIET, directrice transformation de Danone France, ou encore Rolland NINO, de BDO France (groupe d’audit au chiffre d’affaire de 9,6 milliards de dollars en 2019). Bref , un bel organe du lobby de l’enseignement supérieur privé en France (et pas que, ...). source

 

 

Posté par dissidence à 10:41 - France - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire